L’artiste du vendredi : Mulyana

Mulyana est un artiste indonésien qui réalise d’immense sculptures en crochet sur le thème de la mer.

Plus sur son site ici.

A lire aussi :

45 réflexions sur « L’artiste du vendredi : Mulyana »

  1. Le saviez-vous? il existe en France une association dans laquelle les bénévoles fabriquent au crochet des petites pieuvres, selon des normes de sécurité très strictes, pour les bébés prématurés. Elles sont moins artistiques que celles de votre artiste mais elles sont très utiles auprès des prématurés.

    1. Oh oui j’en ai déjà fait pour mes petits enfants non prématurés, un réel plaisir de voir leurs petites mains se perdre dans les tentacules !!

  2. Juste super… c’est à la fois profond et joyeux… ça fait du bien ce foisonnement de couleurs, ces rendus… très beau travail… merci Emma (et son équipe)

  3. Oui, joyeux, spécialement les méduses, ce qui est paradoxal. J’aime moins les fonds marins, trop fouillis et compacts

  4. Magnifique j’aimerais pouvoir faire aussi bien que cette artiste mais je n’en n’ai pas les capacités. Dommage car j’aime tout son travail qui est beau et agréable à regarder.
    Merci Emma.
    Christiane

  5. Voilà une artiste qui utilise son crochet et les fils de façon admirable, j’aime beaucoup.
    Le fond marin est très réaliste, il ferait une belle décoration artistique pour la future exposition de patchwork de mon club .
    Merci Emma pour le partage.

  6. Magnifique! J adore ces massifs de coraux. Pour celles qui n auraient pas remarqué, ces créations sont l oeuvre d un homme… me semble t il.

  7. Superbe et rigolo toutes ces couleurs
    Je suis partante pour faire des pieuvres au crochet si on m’envoie les explications car je tricote déjà des angelines
    Vive le printemps

  8. woaw!!! plein de merveilleuses couleurs et quelle imagination!!!
    merci Emma pour ce dépaysement qui fait un bien fou en cette période de confinement….

  9. Ah la la J’adore, j’adore tout !!! Quelle belle expression artistique… De la couleur, de la matière, des formes, tout une démarche qui n’est pas sans me rappeler le travail de Françoise Tellier-Loumagne qui travaillait la nature terrestre en tricot plutôt mais qui est un peu dans la même expression. Bravo l’artiste. Je vais aller visiter le site de ce virtuose du crochet, il a su piquer ma curiosité…

  10. Je connaissais une de ses concurrentes, Vanessa Barragao, qui travaille dans une gamme de coulrus plus restreinte, peut-être plus élégante. Je me suis moi-même exercée à la fabrication de ces coraux au crochet. Ca requière de la patience, mais techniquement, c’est abordable. L’art vient de l’assemblage, de la construction du tableau. Et ça, c’est superbe !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *