Les artistes du vendredi : Quiltcon suite et fin

Lors de mes derniers reportages sur le Quiltcon à Phoenix, j’avais regroupé les oeuvres par thématiques. En voici une dernière série qui ne rentraient pas dans les catégories précédentes, mais qui sont comme les autres toutes uniques et originales.

Sisterhood of the traveling Quilt

Maestro – Carol Miraben
Interstitial #6 – Leslie Tucker Jenison
Handerkerchief Garden – Amy Friend
Escape From Alignement – Sharon Swanson
Conversations – Kathy York
Changes – Joe Allbutt
Bowl of cherries – Annie hudnut
Big Red Ball – Annie Hudnut
2020 Vision par Hillary Goodwin

Ci-dessus le « Best of Show », créé par une soignante en 2020. Des larmes pour les morts du Covid (dont son père) et l’anxiété d’une année extra-ordinaire, 2020 quilté en une répétition monotone comme cette année, et  des yeux qui regardent des écrans et souffrent.

 

 

 

The colors of Napa – Jollyne Toste inspirée par Jennifer Sampou
Spotlight – Sophie Zaugg
Sacred – Karen Stone
Poster Pop – Kari Vojtechovsky et amies
Long Beach community Outreach Quilt – Long Beach Modern quilt guild
Falling stars – Tighe Flanagan
Dance – Citoz Stoicow et amies
Assembly 1 – Margaret Fleisher
Art of safety first – Danny King (17 ans!)
Alcazar Blooms – Tighe Flanagan
Geletaria – Sophie Zaugg
Rhythm in Blues – Terry Sargent Peart
Pride and Joy – Veruschka Zarate

Prix catégorie piécé (c’est de la couture sur papier) et prix du public pour ce portrait de l’artiste avec ses fils (son instagram ici)

Equilibrium – Anna Smolskaya
Color Connection – Heather Akerberg
Blue Confetti – Cindy Griselda

Voilà, c’était un bonheur de faire un salon aux Usa après 2 ans, vivement Houston en octobre!

A lire aussi :

42 réflexions sur « Les artistes du vendredi : Quiltcon suite et fin »

    1. C’est de son âge, et on voit les points en regardant bien, moi j’aime bien, chacun son bon ou mauvais goût, il faut être ouvert d’esprit.

      1. Je suis d accord car peu de jeunes de 17ans sont capables de réaliser la même chose et il faut pardonner les erreurs de la jeunesse
        Par ailleurs très belle exposition ça donne des idées

  1. Tellement beaux!!
    Je suis émerveillée de ces « peintures « de tissus !
    L’œuvre de l’artiste de 17ans m’a bluffée!
    Quels talents !
    Merci Emma pour ce partage !

  2. magnifique !!original! j ai aime particulierement Maestro; l oeuvre du jeune de 17 ans , Equilibrium; pride and joy…..du beau travail qui encourage…..
    merci Emma

  3. Vraiment magnifique, tout…. Que de talents, de créativités, de boulot pour en arriver là !
    Merci, Emma, de ce partage,

    1. Merci Emma pour ce partage. C’est un tel plaisir pour les yeux…. et certains tableaux me touchent au fond du cœur, tristesse, joie, une palette d’émotions !

  4. Beaucoup d’idées originales. Le rithm in blues produit de beaux effets de transparence. Et color collection est étonnant.
    Le jeune homme de 17 ans semble avoir utiliseé seulement la peinture. Si c’est le cas, pourquoi était il exposé ? C’est fouillis, et assez agressif.
    Les portraits pride and Joy sont peut-être des performances, mais l’effet est celui d’un tableau peint. Je trouve cela moche comme les tableaux réalistes au point de croix.

  5. Magnifiques ces patchs. J’ai des frissons à regarder 2020 Vision par Hillary Goodwin. Je ressens cette angoisse et cette peur et la tristesse du départ de son père suite à ce terrible virus.
    Merci Emma de nous faire profiter de ces belles expositions.

  6. Beaucoup de diversité et de couleurs. Merci de nous avoir fait découvrir / partager ces œuvres modernes. J’avais des a priori, quel tort, beaucoup m’ont séduite par leur mélange de géométrie et de couleurs éclatantes.
    Merci

  7. Je n’apprécie pas tout mais je suis bluffée par la recherche et l’agencement des couleurs faits en amont. Merci de nous faire découvrir ces talents

  8. Merci Emma pour ce partage, certains patchs sont très émouvants .
    Le quiltage machine ajoute beaucoup de « vie » à ces réalisations.
    Belle journée à vous toutes.

  9. Bonjour il y a de très belles oeuvres. Non elles sont toutes belles mais j’ai des préférences car quand je pense tout les heures pour créer ces tableaux, Je vous dis mesdames et messieurs, bravo.

  10. J’adore les patch(es) modernes même si je n’en ai jamais réalisés mais je déteste la peinture sur le tissu. Ou c’est du tissu ou c’est de la peinture.

  11. bonjour Emma merci pour cette visite et le partage
    j’aime le patchwork qu’il soit traditionnel ou moderne. Pour moi, l’idée de faire un top est le démarrage d’une histoire. Le 1 er patch est un des motifs actuels du quilt mystère.
    Je suis souvent Sophie Zaugg que j’ai découverte dans un magazine « Simply Moderne »
    Dés que je peux, j’essaye de visiter des expos plutôt en France , donc nous faire voyager, c’est parfait
    bonne fin de semaine.

  12. Que de morale! C’est pour cette raison que je ne participais plus. Si c’est moche c’est moche. L’âge n’a rien à y voir. Et d’ailleurs « aux âmes bien nées la valeur… ».
    Pourquoi cette peur de juger, et cette manie d’atténuer et finalement de rester dans le je ne sais pas quoi de correct. Cela ne fait pas avancer. Quelle époque, si tiède dans les paroles et pourtant si violente.
    Si vous avez un avis donnez le, pas besoin de l’enrober hypocritement.

    1. « Si c’est moche, c’est moche! » Non, VOUS trouvez ça moche, c’est votre droit et votre goût, et vous avez le droit de l’écrire ici, mais il n’est pas universel. Quelqu’un l’a fait, d’autres l’ont sélectionné pour l’exposer et je l’ai photographié. ça fait déjà au moins 5 personnes qui n’ont pas le même avis que vous.

  13. Merci Emma..Merci aux artistes car les émotions que nous partageons grâce à eux sont des vrais cadeaux.
    Encourageons nos jeunes pour qu’ils expriment leur créativité!!!!!!
    jacqueline LOIRET

  14. Je prends toujours le temps pour venir voir les ouvrages photographiés dans la rubrique du vendredi. J’attends souvent d’avoir un vrai moment à moi, un moment de calme et de concentration pour observer les pièces une à une, dans leur détail et, chaque fois, c’est un régal. Cette fois, c’est une vraie délectation !
    Que de belles choses, que d’équilibre, que d’harmonie, que de jolis choix de couleurs, que de détails raffinés et délicieux…. les mots me manquent (eh si, ça m’arrive aussi !).
    Rien qu’à voir ces oeuvres, on se sent pousser des ailes en tissu et l’on se prend à rêver de copie, d’inspiration. Cet article m’a ravie. Je flotte entre fils et tissus, je nage dans des motifs géométriques aux courbes lisses, aux angles accueillants. En un mot je me sens vraiment bien et je reviendrai voir ces photos formidables. Merci Emma !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *