L’artiste du vendredi : Jane Perkins

Aujourd’hui, voici les créations de Jane Perkins à partir d’objets de récup, dont beaucoup de boutons.

Etonnant, non?

Plus sur son site.

A lire aussi :

55 réflexions sur « L’artiste du vendredi : Jane Perkins »

  1. C’est génial et les milliers de tiroirs se vident enfin… Avec trois mômes les « jouets  » de ce genre sont encore là, pour les boutons je suis preneuse! LOL Bon week-end à toutes.

  2. c’est du travail.

    mais en dehors de cela , il faut le regarder de loin parce quand on s’en approche on ne voit plus que les objets de récupération. et ça devient laid.

    Qu’est ce que ça donnerait avec un motif personnel ?

  3. Idée intéressante mais absolument pas adaptée aux portraits. Pauvre Einstein, pauvre jeune fille à la perle; Ils sont affreusement laids et semblent atteints d’une maladie repoussante. Ce système de récupération et d’emploi de boutons conviendrait bien, à mon idée, à des paysages et surtout à des oeuvres non figuratives.

  4. J’aime beaucoup ce genre de récupération, mais je le préfère dans des réalisations abstraites.
    Si l’imagination n’a rien à voir dans ce style de composition, le respect des nuances du tableau d’origine à l’aide de petits objets est un vrai défi.
    Quoique… le fond du tableau de « La jeune fille à la perle » est fait d’objets qui ont été repeints en noir…

  5. Quel travail de collecte et de patience pour poser le bon element au bon endroit
    Nous nous sommes inspirées de ces tableaux pour realiser nos tableaux pour l’expo de notre asso sur la valorisation des objets jetés!

  6. Travail remarquable et superbement orchestré. Ce travail se regarde de lon pour admirer le fini mais il ne faut pas le voir de près ce qui est normal pour ce genre de travail.
    Bravo à l’artiste c’est magnifique.
    Christiane

  7. Bonjour,
    Superbe travail de recherche! Contrairement à certains(es) rien ne me heurte, ne me choque!
    En première « lecture » on s’attardera sur les détails qui composent sa réalisation, et on s’amusera de découvrir tout ce qui a été utilisé! Et en 2ème…on admire de loin le rendu!
    L’art est partout même dans la récup!

  8. Dans le même esprit mais avec tout ce qu elle peut ramasser de ce qui pollue nos plages je vous conseille de rechercher ds Google une artiste qui milite contre la pollution des océans. Elle est française et son nom est Vanessa Balci . Travail gigantesque de ramassage triage nettoyage et collage …

  9. Je connaissais déjà son travail et j’avoue que la première fois, je suis restée bouche-bée. Des boutons…. De simples boutons… Mais pour quels résultats !!! C’est effectivement incroyable et étonnant. Il y a des nuances très subtiles de couleurs pour réussir à rejoindre les ombres, les lumières, les dégradés de tons. Quel oeil !!! Et, en plus, quel humour !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *