L’artiste du vendredi : Yumiko Tanaka

Aujourd’hui, entre une artiste japonaise vue à Nantes, Yumiko Tanaka.
Ses ouvrages sont assez exubérants, et elle utilise de nombreux yoyos dans plein de matière différentes.

 

 

Tous ces ouvrages (et d’autres) sont à retrouver dans son livre ici.

A lire aussi :

30 réflexions sur « L’artiste du vendredi : Yumiko Tanaka »

  1. Très très beau, délicat, à la fois joyeux et doux, très féminin… que de la beauté !!! Elle sont fortes ces japonaises

  2. Pas très portée sur le yoyo mais les autre ouvrages de cette artiste me plaisent énormément et par son travail et par les couleurs qu’elle emploie.
    Merci EMMA .
    Christiane.

  3. La photo du quilt brodé n°3 est magnifique et les applique en écru blanc dans les précédentes photos sont extraordinaires, Emma tu devrai nous initier au style de cette artiste même si tu le fais déjà merveilleusement bien!!!!😉
    Encore merci de nous faire partager tes collaborations artistique🤩🤩

  4. J’apprécie le travail de cette artiste avec les couleurs éclatantes de ses quilts et sa façon d’utiliser les yoyos.
    Merci Emma pour ce partage.

  5. Magnifique. Mais comment se rendre à un niveau intéressant… Suivre des cours, avoir un talent naturel? J’ai fait de la couture toute ma vie et je commence à m’intéresser au patchwork puisque je n’ai plus d’espace pour peindre. Et je vois qu’on peut faire de belles choses sans peinture.
    Merci, Emma de nous faire connaître des artistes.

    1. suivre des cours, oui, c’est une bonne idée, mais surtout essayer, tester, expérimenter, et surtout y prendre du plaisir, c’est comme ça qu’on développe ses talents!

  6. Du grand ART, très inspirant!! bravo à cette artiste où l’on retrouve ses origines par ces couleurs et assemblages très japonisants.
    MERCI Emma !!.
    Jacqueline

  7. Wow! Just wow! You find so many interesting artists. Thank you for sharing with us. Her use of yoyos is so original. Her use of fabric and other materials shows that she does play with her fabric!

  8. Quand le nom sonne Japonais, ça fleure déjà bon la minutie, la précision, le détail et l’on n’est pas volé avec cet exemple de quilting et les motifs petits et nombreux. Et quand j’emploie le verbe « fleurer », c’est à meilleur escient que bien d’autres fois ! Là, même si l’on n’est pas accro aux yoyos, c’est tout un univers qui s’ouvre à nous, une ambiance raffinée, un travail d’élégance… J’aime cet amoncellement de fleurs et de dentelles, j’aime cet univers romantique et ce travail du tissu dans la couleur ….. J’aime !

  9. Artiste foisonnante d’idées, compositions en yoyos blancs et beige splendides (récup de rideaux ? donc petit investissement), les plus colorés un peu plus difficiles (cela dépend des goûts), j’aime moins son interprétation du log cabin
    Sûrement des inspirations à en retenir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *