Archives de catégorie : Happy Lundi!

Happy Lundi!

Ce lundi, on admire et on rêve devant les très beaux montages photos de Lan Nguyen.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Lan Nguyen (@19.xcv)

Continuer la lecture de Happy Lundi!

A lire aussi :

Happy Lundi!

Le week-end dernier, c’était (enfin) un week-end en famille, à se retrouver après les mois de confinement. Et c’était aussi l’occasion de belles visites, le chateau de Brézé et ses souterrains, et l’abbaye de Fontevraud, et sa belle pierre blanche.

Continuer la lecture de Happy Lundi!

A lire aussi :

Happy Lundi

Aujourd’hui, une publicité pleine de fils… pour un distributeur d’énergie japonais.

 

A lire aussi :

Happy Lundi!

« Un jour, un enfant rentre de l’école avec une lettre pour sa mère. Il lui dit : « Mon instituteur a demandé que je te donne cette lettre, à toi, uniquement à toi. »
 
Sa mère ouvre alors la lettre, la lit silencieusement, puis déborde de larmes…
Elle décide ensuite de lire la lettre à son fils :
« Votre fils est un génie. Cette école est trop petite pour lui et nous n’avons pas d’assez bons enseignants pour l’instruire. Veuillez le faire vous-même. »
La maman décide donc de prendre en charge son enfant.
Entre temps, son fils devient un scientifique de renom.
Il invente l’ampoule électrique, le télégraphe, le phonographe, la centrale électrique, la caméra, etc.
 
Après le décès de sa mère, alors qu’il fouille dans les vieux souvenirs de famille, il trouve une lettre pliée dans une boîte.
Il s’agit de la lettre qu’il avait donnée étant enfant à sa mère de la part de son instituteur.
Elle disait ceci :
« Votre fils est un cancre. Il est déficient. On détecte chez lui une maladie mentale. Nous n’autorisons plus votre fils à revenir à l’école. »
 
Cet enfant, c’était Thomas Edison, l’un des plus grands scientifiques, si ce n’est le plus talentueux, de son époque. Il pleure pendant des heures et il ajoute ceci dans son journal :
«Thomas Edison était un enfant nul et déficient, qui, grâce a une mère héroïque, est devenu le génie du siècle. »
 
Voilà un bel exemple de ce qui est appelé l’effet Pygmalion à savoir que le regard que l’on porte sur un autre être humain influence sa réalité et son futur.
Et le regard qu’on porte sur soit également…

A lire aussi :

Happy Lundi!

Oups, on n’est pas lundi!

Il va falloir patienter, excusez moi pour cet envoi anticipé!

A lire aussi :