Tuto : Une écharpe en soie

Lors de mon séjour à Houston, j’ai eu la chance de prendre un cours avec Noriko Endo, artiste japonaise spécialiste des patch confetti, ou de tous petits morceaux de tissu (10x2mm) sont emprisonnés sous un tulle noir et forme des paysages sublimes.

Pour ce cours, nous avons travaillé plus simplement, sans tulle, avec des fibres et des chutes de soies.

Panneau de soie avec hydrosoluble Panneau de soie avec hydrosoluble

Je vais l’utiliser sur une table chez moi, mais je me suis dit que je pouvais vous faire un tuto pour réaliser une écharpe en soie, un joli cadeau de Noël!

 

P1090701

J’ai choisi un lot de chutes de saris bleus turquoise, mais vous pouvez aussi utilisez les chutes de soie indiennes, des batiks, des fils fantaisies, des fibres de soie…

 

P1090705 Tuto : Echarpe en soie avec l'hydrosoluble

Les coupons repassés sont coupés sommairement au cutter, des morceaux de 3 à 5cm environ.

P1090710

P1090711

Prendre un morceau de Solufix (intissé hydrosoluble autocollant) de la taille de votre projet, 25x130cm pour mon écharpe. Scotcher les coins sur la table et enlever le papier de protection.

 

Tuto : Echarpe en soie avec l'hydrosoluble

Poser les morceaux sur le côté collant du Solufix. Il ne faut pas trop les superposer pour garder de la légèreté, j’ai laissé des trous ça et là. J’ai aussi choisi de ne pas les faire déborder pour avoir des côtés bien droits. Au final, je n’ai utilisé que la moitié de mon lot de coupon.

 

Tuto : Echarpe en soie avec de l'hydrosoluble

Poser ensuite sur les soies du film hydrosoluble simple, et appuyer bien pour le faire adhérer au Solufix sur les zones non recouvertes. Si vous avez mis beaucoup de tissus et qu’il n’y a pas de trou, utilisez plutôt encore du solufix pour le dessus, comme il est collant, il maintiendra bien tout en place.

Maintenant, opération piqué libre! Vous n’en avez jamais fait? C’est l’occasion de vous lancez, pas grave si les motifs ne sont pas réguliers, on en verra pas les détails (d’ailleurs, c’est Loubna, stagiaire à la boutique qui a fait la moitié de cette écharpe, elle ne connaissait pas cette technique!). Utilisez un fil à coudre fin, ou même, grand luxe, un fil de soie dégradé.

 

Tuto : Echarpe en soie avec l'hydrosoluble P1090723

Commencer par faire un quadrillage sur toute la surface de l’écharpe. Ne faites pas des lignes droites, mais plutôt ondulées pour que cette grille ne soit pas visible à la fin. Plus vos morceaux sont petits, plus votre grille doit être serrée, pour bien tout maintenir. Bien aller jusqu’aux bords et piquer tout le tour.

Piqué libre sur hydrosouble

Deuxième étape, on fait des ronds, des spirales, des courbes, bref, tout ce qu’on veut sur cette première grille.  Il est important que les fils se croisent régulièrement, surtout si vous avez beaucoup de trous.

Ensuite, faire tremper dans de l’eau chaude pour enlever l’hydrosoluble, plusieurs bains seront nécessaires. Utiliser un seau ou une bassine, pas juste sous l’eau courante qui consommera beaucoup plus d’eau. Le rinçage est fini quand l’ouvrage n’est plus gluant.

 

Tuto : Echarpe en soie avec l'hydrosoluble

Tuto : Echarpe en soie avec l'hydrosoluble P1090741

Laisser sécher, et voilà! Une jolie écharpe en soie fine.

 

P1090793 P1090797

Si vous êtes bien entrainée au piqué libre, vous pouvez faire un piquage plus créatif, comme sur cette écharpe de Michelle Mischkunlig.

Produits à retrouver en boutique pour réaliser cette écharpe :
Solufix
Film hydrosoluble
Soie de sari

A lire aussi :

64 réflexions sur « Tuto : Une écharpe en soie »

  1. ouiiii c’est une idée géniale ! je l’ai déjà utilisée avec mes filés main pour créer ainsi une fausse « étoffe » aérée, c’est facile.

  2. fabuleuse et je crois qu’on n’est pas en panne de chaleur avec la soie, cela me conviendrait bien cette formule, je me mets ça sous le coude ;-), merci beaucoup pour ces jolies couleurs et tuto, très belle et douce semaine 🙂

  3. C’est merveilleux, j’adore ! je vais me mettre l’explication de coté,
    Par contre penses tu que plutôt que de faire du piqué libre que je ne sais pas faire et que j’ai une machine offerte en 1991 , je pourrais faire les broderies à la main ?
    Je me ferais bien ça dans un carré pour essayer l’hydrosoluble que j’ai acheté, par contre il faut que je regarde le solufix que je ne connais pas . Que de nouveautés qui auraient bien aidées nos arrières-grand-mères lol
    Merci et bonne journée

    1. Dane, ça me semble très compliqué de tout faire tenir ensemble à la main (par contre, oui, vous pouvez broder en plus après).
      Votre machine de 1991 fait probablement le piqué libre, regardez votre notice, et même si vous n’en n’avez jamais fait, pour cette écharpe, ça marchera! Sinon, utilisez un pied normal et faite la grille plus serré au point droit.

    2. ..Il suffit de pouvoir neutraliser les griffes du dessous, soit par un bouton prévu pour cela, soit avec une plaque transparente carré qui se pose par dessus..Il suffit de regarder comment ‘repriser’ car c’est du ‘piqué libre’..

  4. Merci Emma, l’idée est super et semble facile à réaliser avec ton tuto, mais maintenant il n’y a plus qu’à ………………….trouver des chutes de soie.
    bonne journée
    Gisèle

  5. Bonsoir,
    comme je garde tous ces petits bouts de Batik… c’est du déjà coupé.LOL. Mais des trous dans un cadeau??? je ne sais pas si j’oserais…
    Merci encore Emma pour ces idées magnifiques.
    A bientôt.

  6. Merci Emma de partager ton savoir avec nous.
    J’adore voir les choses sublimes que tu réalise avec des chutes de tissus !

    Est ce que le solufix est comparable au vlisofix ?

    J’ai actuellement une connaissance en Inde, est ce que cela vaut la peine que je lui parle des chutes de saris ou vaut-il mieux commander en ligne ? Sur quel site ?
    Très belle journée à toi .

  7. Voilà une idée géniale, originale et sans doute pas trop compliquée quand on en a jamais fait. (de piqué libre).
    Par contre, j’aimerais savoir si il n’y a pas des parties qui risquent de s’effilocher. Je ne souhaite pas avoir de « remarques en douce » (hi hi) de belles sœurs si j’en réalise pour Noël.
    En tout cas tu as toujours plein d’idées qui donnent envie de coudre.
    Merci beaucoup

  8. Bonjour,
    C’est une magnifique création. Je me demandais toujours comment on pouvait réaliser celà.
    Juste une petite question : les feuilles vendues sont de dimension assez petites, doit-on les mettre bout à bout?
    Ma question paraîtra sans doute un peu bête…

  9. Bonjour à Emma et à toutes
    J’ai un carton rempli de tissus en coton pour patch (maman n’est plus là et je ne sais pas faire et pas envie non plus, mille pardons…). Pourrai-je les utiliser de la façon que vous proposez afin d’en faire un centre de table, j’ai plusieurs rouges.
    Il existe un pied de biche pour le piqué libre ?
    A quoi ressemble t’il ?

    Merci, cordialement.

  10. Bonjour Emma,
    Cela fait maintenant plusieurs années que je connais « l’atelier d’Emma », et j’avoue que j’apprécie beaucoup ce que vous faites, j’aime énormément l’art textile , j’ai fait quelques tableaux et je pense m’y remettre. Merci pour les tutos et conseils . Le tuto d’écharpe en bouts de tissu me plaît énormément je pense le faire bientôt.

    Bonne année 2016,
    Michelle

  11. Une matinée qui démarre avec un Tuto et des conseils ,toujours a prendre !! Merci Belle et bonne journée , avec le souhait de rétablissement rapide !!

  12. Merciiii d’avoir réédité cet article !
    Voilà une super idée… j’ai justement d’anciens foulards en soie, peints à la main et plus … « modernes » ….
    Voilà de quoi les réactualiser !
    Merciiii

  13. Je transmets ce tuto de suite à mes copines de patch ,l’idée est tellement jolie.
    Merci Emma pour ce nouveau partage.
    Belle journée

  14. Je viens de répondre à DANE, mais j’espère que depuis novembre 2015 qu’elle a trouvé comment faire le PIQUE LIBRE sur sa machine de 1991 !!!!

  15. merci Emma ! toujours fidèle au poste même de loin !
    super technique ! j’ai un petit bout de 2 ans à m’occupper mais dès que je suis plus libre, je tente ! j’ai plein de petits bouts de soie, issus de couture récente !
    merci et bonnes vacances
    et brvo à toute l’équipe !

  16. C’est super chouette, merci. A première vue, en voyant les photos, je me suis dit cela ressemble à la méthode confetti. En lisant l’article, je comprend tout à fait que cela en est puisque c’est une méthode de Noriko Endo. Je suis prête à me lancer, j’adhère à cette superbe idée.
    Merci Emma.
    Bonne journée.

  17. Très élégant en harmonie de couleurs, très léger quand il s’agit de soie et très coloré quand on le fait avec des cotons de toutes origines. Dans mon club, nous l’avons fait avec la « poubelle à fils » et des morceaux de coton taillés dans les restes et coupes diverses. Ne rien jeter, tout peut servir, telle est notre devise !
    J’appelle ça le « j’y fous-tout » ; c’est surtout un excellent terrain d’entraînement au piqué libre. Le résultat est moins raffiné que ton écharpe mais peut amuser celles qui veulent s’essayer au piqué libre. Et pour répondre à l’une de tes lectrices, oui il faut un pied particulier, souvent pied à repriser, mais, en plus, il faut escamoter les griffes d’entraînement du tissu de la machine à coudre. Pour ce faire, soit il s’agit de placer une petite pièce fournie avec le matériel de la machine (se référer à la notice dans la rubrique « repriser »), soit on dispose d’un bouton-interrupteur qui abaisse ou relève lesdites griffes. Après, tout n’est question que de vitesse : vite avec le pied, lentement pour le déplacement du tissu avec les mains et le secret pour que ça tienne bien réside dans l’entrelacement des piqûres. Les lignes de piqué doivent se recouper et se recouper encore pour assurer l’emprisonnement des morceaux de tissu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *