Sainte Marie aux Mines #3

Je ne vous ai pas encore tout montré!

On continue avec le Concours Artextures, organisé par France Patchwork. Artextures est une expression artistique contemporaine, démarche créative et  recherche personnelle qui a pour support le textile. Le concours international est ouvert aux artistes et plasticiens, « afin que le public puisse rencontrer lors des expositions l’esprit de liberté qui anime l’art textile. »

« Artextures se veut de toutes les libertés, de toutes les ouvertures. C’est sa richesse.

Artextures doit savoir s’intégrer à son époque.

Artextures a besoin de tous ces chercheurs, artisans, techniciens, messagers, poètes pour exister.

Artextures appartient aussi bien au monde du patchwork qu’à celui des arts textiles.

Nous pourrions aussi dire qu’Artextures est l’art du textile » Elisabeth Gevrey, à l’origine d’Artexture.

 


Marginella par Nadine Richard

 


Parvaz, de Josy Narcy

 


TPK 008, de Sandrine Metriau, tricoté avec des lannières de briques alimentaires!

Les bigorneaux de Maïté Tanguy

Les renoncules, de Cosabeth Parriaud

 


Le tapis des âmes, de Pascale Goldenberg

 


Urban Fragments de Eszter BORNEMISZA

 


Light and Dark par Chiaki Dosho

 


La bille rouge, par Ghislaine Berlier-Garcia (prix Bernina)

Ghost Plants par Maryline Collioud-Robert

 


La rumeur, par Geneviève Attinger (prix Aurifil)



Les chemins de Compostelle, La route de la soie par Françoise Marchadier

Comme tout art contemporain, ces oeuvres sont souvent étonnantes, parfois dérangeantes, et ne laissent jamais indifférent. J’aime l’idée de recherche, d’innovation et d’avenir de ce concours, qui a toute sa place dans le monde du patchwork, et sur ce blog dédié à l’art textile.

Et vous, vous en pensez quoi??

 

 

A lire aussi :

30 réflexions sur « Sainte Marie aux Mines #3 »

  1. des lanières de briques alimentaires !!!mais où vont elles chercher cela ?? quelle imagination !!
    encore de superbes photos !!
    merci pour celles qui comme moi n’ont pu se déplacer!
    amitiés Emma et bonne semaine!
    domie l’Auvergnate

  2. merci Emma
    même si je ne suis pas trop art contemporain , je suis restée admirative devant 4 de ces ouvrages que tu nous montres
    merci de nous les faire découvrir parce que je n’aurai pas été forcément les admirer à SMM
    bonne semaine

  3. Merci pour cette belle visite. Je confirme les témoignages précédents je suis admirative devant ces réalisations incongrues mais très jolies.
    à bientôt pour les cours

  4. merci de faire partager vos découvertes à celles qui ne sont pas allées à SMM.Je trouve tout très intéressant.Merci encore.
    Françoise

  5. C’est tout le charme de l’ART de plaire ou pas.
    Hors le but de la recherche étant atteint cela nous encourage à être plus imaginatif et plus libre pour aborder nos futurs ouvrages selon notre ‘plaisir’.

  6. Bonjour,
    j’adore l’art textile et j’admire les gens capables de créer. J’habite Montpellier, et je fais du patchwork depuis longtemps, mais maintenant je trouve que c’est trop classique et je m’ennuie. Qui connait une adresse dans la région où je pourrais prendre des cours d’art textiles? merci pour vos réponses

    1. Bonjour Régine,
      Je comprends votre point de vue et je le partage. Je ne peux pas vous donner d’adresse sur Montpellier (une ville que j’adore!), puisque j’habite en Belgique. Mais je pense qu’il faut d’abord vous libérer des contraintes du patchwork traditionnel : régularité, coutures parfaites, angles droits, etc pour vous concentrer sur des effets de matières et de couleurs. Ne pas hésiter à « martyriser » les tissus, les déchirer, les bruler (prudemment), les coller et y intégrer éventuellement des matières non textiles. Deux belles références à mes yeux : Gisèle Acker et Sylvie Ladame. Bonne chance et n’hésitez pas à me contacter si vous le souhaitez. Cordialement. Martine

      1. Bonjour Martine,
        J’habite à la frontière belgo-luxembourgeoise. J’aimerais suivre des cours avec vous si c’est possible. Où êtes-vous en Belgique si ce n’est pas trop indiscret ? Merci. Monique

        1. Bonjour Monique,
          Pour l’instant, j’organise une exposition textile dans ma commune à Courcelles (près de Charleroi, intitulée : Quand le bonheur ne tient qu’à un fil. Vous êtes la bienvenue. Vous pouvez me recontacter par mail martine.brion@skynet.be
          Bien cordialement. Martine

    2. Bonjour Régine, j’ai connu les mêmes états d’âme que vous après 25 ans de patchwork et le désir fou de cheminer autrement! Aujourd’hui on a la chance d’avoir des revues en FRANCAIS qui proposent à chaque numéro une ou deux pages pour expérimenter de l’art textile, les artistes citées ci dessus et d’autres ont écrit des livres , Emma propose des vidéos et des idées à la pelle sans compter sa merveilleuse idée des cours en ligne. J’ai expérimenté celui sur les fibres textiles qui m’a ouvert beaucoup de perspectives sans compter tous les passionnants échanges du forum et il faut visiter « en vrai » ou sur internet des expos, des galeries d’artistes pour prendre confiance et stimuler notre imagination. OSEZ vous lancer!
      Amitiés textiles.

  7. Merci Emma. Ce qui est fascinant c’est de voir comment toutes ces artistes approchent tant de matériaux inhabituels pour notre œil et nos aiguilles de coutureuse.
    Elles nous ouvrent tellement de nouvelles perspectives qu’on ne peut qu’admirer et adhérer : rêves, magie, poésie … tout m’enchante.

  8. Merci Emma pour tout ce que vous présentez; c’est une pure merveille tout ce que des dames, je vais mettre un D majuscule, ces Dames, savent créer, c’est superbe. Merci. Monique

  9. Je me joins au chorus … QuelleS BELLES LIBERTES créatives que nous offrent toutes ces dames. J’ai un faible pour les renoncules de Cosabeth Parriaud ! Moi aussi je désire me lancer, mais j’ai le « trac » !!! J’ai fait une petite tentative avec Sylvie Lalanne lors des dernières Aiguilles en Fête = expérience à poursuivre …
    Pour le moment je me contente de mon BOM (sur 12 mois) qui me fait ré-explorer les différentes techniques de patchwork grâce à Patricia du Fil à la Pat de Brie S/Marne qui me fait « re »-coudre à la main : un exploit !!!

  10. Toujours des merveilles, tricoter des lanières de cartons, cela ne devait pas être facile.

    Merci pour toutes ces photos, cette année impossiblede m’y rendre.
    Bonne journée Emma

  11. je ne dirais qu’une chose, bravo et c’est tout simplement merveilleux, quelles créatrices, merci à elles de nous faire rêver devant ces oeuvres

  12. Je ne fais pas de contemporrain, je suis plus classique..mais je reste souvent pantois devant des creations telles que celles- ci dessus..
    Merci de ce partage….J’adore!

  13. J’ étais chez vous vendredi dernier, et j’encourage celles qui sont loin
    comme moi à venir vous rendre visite. On est très bien reçu, et voir et toucher
     » pour de vrai » c’est vraiment bien.
    Merci pour tout le mal que vous vous donnez pour nous.
    A la prochaine fois…..

  14. J’avais déjà bien admiré cette exposition à Ste Marie aux Mines et c’est avec un très grand plaisir que je peux, à nouveau, les contempler tout à loisir sur votre site. Bravo à la photographe qui a su mettre en valeur ces oeuvres si originales.
    A bientôt

  15. merci Emma pour toutes ces belles créations qui nous font rêver c’est vraiment un grand plaisir pour les yeux
    encore merci pour ce voyage au pays de la création

  16. j’ai pu aller cette année et pour la 1 ere fois à ste marie , comme vous je me suis régalée; j’ai commencé le patchwork il y a 4-5 ans par du traditionnel mais le plaisir du synthetique , de la soie , du velours et des matieres brillantes m’ont donné envie de progresser dans des tableaux textiles differents , je commence à faire passer mes ressentis dans ce que je fais ; ARTEXTURE me permet de verifier que je ne suis pas seule à chercher
    Merci de votre blog et de faire partager à travers lui ce qui nous passionne !
    serez-vous au salon creatif à Toulouse mi-octobre ?
    si oui il me sera peut etre plus facile de vous approcher qu’à ste marie , amitié à votre equipe et à vous marie claire

  17. vraiment Emma, quelle plaisir de revoir ces merveilles en photos, vous êtes vous-même une véritable artiste car vous partagez, et vos connaissances et vos découvertes, merci à vous, Jenjo alias foldefil

  18. bonjour, je suis tombée par hasard sur votre site! les miracles de l’internet! C’est vrai que le textile est un grand et merci de citer encore mon nom! maintenant je suis peintre et vais à beaucoup de salon d’art, et là on voit de la peinture, de la sculpture, de plus en plus de la photo et très rarement du textile. Pourtant je vais tous les ans à la grande foire internationale de Bâle( art basel) et là j’ai vu de vrais patchwork dans une galerie, si je me souviens bien c’était, entre autre, la couverture cousue par sa mère d’un grand artiste contemporain américain ( je ne cite pas de nom car je ne suis plus sûre).
    Mais pourquoi ne pas expliquer qu’ il faut se faire voir dans des salons comme art en capital, réalités nouvelles, salon d’automne, mac 2000 et etc. chaque artiste doit payer son exposition mais c’est le moyen actuel pour se faire connaitre. De temps en temps j’en vois mais c’est tellement rare. Alors courage exposer dans des salons d’art multiple et pas seulement que textile!!!cela coûte mais c’est le seul moyen!Vous restez trop fermée dans des démonstrations textiles!
    Bon courage à tous car il faut que les hommes aussi s’y mettent!! cela ne doit pas être qu’un art féminin!
    Elisabeth Gevrey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *