Les artistes du vendredi à Houston (1)

On commence la découverte des quilts exposés à Houston cette année, avec des quilts exceptionnels par leur précision et leur travail.

Tout d’abord, le Best Of Show (récompensé par 12500$ quand même!), une oeuvre exceptionnelle d’Angela Petrocelli appelée Beyond Reason (au delà du raisonnable). De loin, on ne voit pas grand chose, et la photo ne lui rend pas honneur, mais quand on s’approche, on découvre…

« Au total, il a fallu un peu plus de 6 000 heures pour le terminer. Les blocs font 1,5″ finis. Il y en a 4 624. Il pèse 14 kilos. Le matelassage est fait dans les coutures. J’ai pleuré quand je l’ai enfin terminé. Et je ne le referai plus. Jamais. Jamais. Jamais »

Et puis, voici les mini-quilts d’Amy Pabst, une série de déclinaison du bloc Ananas. Aucun bloc ne fait plus de 5cm!

Micropiecing – 200k par Amy Pabst

      

Et dans un autre style, mais tout aussi démesuré, les filles d’Akiko Yoshimizu (Cherry Blossom). 640 demoiselles appliquées d’une dizaine de cm de haut, toutes différentes!

A suivre…

A lire aussi :

40 réflexions sur « Les artistes du vendredi à Houston (1) »

  1. Magnifiques quilts, le travail en miniature est époustouflant.
    Merci Emma pour toutes ces belles photos.
    Bonne fin de semaine 🌞 à vous toutes.

  2. Au delà du raisonnable, je ne sais pas si c’était le thème, mais ce titre leur va bien à tous. C’est époustouflant, mais ce n’est pas ce que je préfère, notamment le bloc ananas (je crois ?)
    Merci Emma pour ces photos, il faut tout voir !

  3. Le gout du petit, tout petit. C’est vraiment joli…vu de près. Ça m’inspire pour de futurs projets, surtout celui qui est dans les tons orangés, ou aussi celui qui s’appelle self. Mais moi, je les ferais (si je les fais !!) avec des carrés de 15cm/15 cm. Ou même 20cm/20cm. Tant pis, je n’aurai pas le Best Of Show ni les 12000 dollars…

  4. Extra les figurines ! C’est joli, pas seulement remarquable.
    Quant à la pauvre Angela, pourquoi s’est-elle infligé un tel travail ! Trop c’est trop. Lorsque le patchwork devient un pensum, il faut s’arrêter ou s’y mettre à plusieurs. Et là, on a mal pour elle.

    1. Je m’adresse à vous Emma, à propos d’Akiko Yoshimizu. Je ne trouve rien à son sujet. Savez-vous où on peut voir d’autres œuvres de cette artiste ?
      Merci à vous,

  5. Quelle folie! Autant de minuscules pièces !
    J’ai remarqué que jen’etais pas la seule à utiliser une vieille machine parfois.La mienne était à la ma mère et date de 1958,mais là,1947,je suis battue.
    Idée à retenir,prendre des cravates plus utilisées pour un patch

  6. Pourquoi aussi petits, je n’en vois pas l’interêt sinon être sûre de bien s’abîmer les yeux
    Heureusement les agrandissements des photos m’ont fait découvrir des montages d’ananas remarquables

  7. C’est totalement fou !!💖👏😍. Quel travail… mais ça donne envie !! Félicitations aux « Winners » lors de ce concours. Je ne me lasse pas de re-regarder ces Quilts . Merci Emma pour ce partage. Bonne journée !!

  8. c’est merveilleusement bien réalisé!!!
    quelle patience!!!
    j’en reste éblouie…
    merci Emma de nous partager tant de beaux quilts!
    Martine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *