L’artiste du vendredi : Penny Berens

Aujourd’hui, voici une artiste proche de la nature, Penny Berens, présente sur le web avec son blog Tangelwood threads.

Le blog est très fourni, on y retrouve des collections (comme les pierres ci-dessus), des carnets de broderie journalières, des oeuvres grandes ou petites,  et un foisonnement d’idées!

 

Plus sur le blog (il faut fouiller!) ici.

A lire aussi :

33 réflexions sur « L’artiste du vendredi : Penny Berens »

  1. oh, j’aime beaucoup , quelle imagination, une belle traduction d’inspiration, c’est comme si les images sortaient des mains pour s’imprimer sur le tissu !

  2. Merci pour cette belle découverte. J’aime ce qu’elle fait, c’est nature, moderne et harmonieux. C’est vrai qu’il faut fouiller sur son blog, mais elle a deux chiens magnifiques ! Et on y trouve un art textile que j’adore.
    Merci.

  3. bonjour
    Merci pour ces oeuvres qui ouvrent encore des horizons…

    j’aime beaucoup la nacre aussi !! j’ai visité en region parisienne le musée de la nacre et de la tabletterie.. à Méru sur oise. Cette année le 29 fevrier il y a une journee speciale. Mais n’hesitez pas à y passer un moment, l’exposition est bien expliquée… tant pour les boutons que pour le jeu de domino…

  4. Outre le travail de broderie et les coloris que j’ai beaucoup beaucoup aimés, je trouve intéressante cette introduction de la pierre, galet, cailloux comme motif d’ inspiration- et la nature elle-même avec tous ces tons de brun, ocre, roux. J’ai aussi aimé cette idée de carnet de broderie journalière, sans compter cette utilisation intelligente et artistique des chutes de tissus! On sent à travers ces images une artiste toujours en recherche.
    Merci Emma, chaque semaine vous nous ouvrez de nouvelles perspectives!

  5. Bonjour Emma,

    j’adore ce que fait cet artiste, et le mélange du patch et de la broderie m’inspire … il y a beaucoup de recherche dans son travail, et l’inspiration qu’il trouve dans la nature minérale est très originale.
    Merci pour ces belles découvertes!

  6. Merci pour cette belle découverte! J’apprécie beaucoup les galets, le travail avec les boutons et le lien étroit que l’artiste entretient avec la nature. La série consacrée aux arbres, visible sur son blog, est bluffante. J’y ai retrouvé des impressions éprouvées lors de promenades dans la haute Ubaye.

  7. Une pierre dans ce concert de louanges: ce travail me paraît sinistre !
    Pour moi, les tissus, le patchwork créent du beau.
    Ici, ces bouts déchirés, ces lambeaux rapiécés, ce bric à brac textile me fait sérieusement « flipper ». Un peu comme les vieilles poupées.
    Suis-je la seule?
    (Non, je n’ai pas de problème psy…)

    1. Perso, je suis d’accord !
      ça ne me fait pas flipper mais ça me parait être d’un niveau Maternelle.
      je trouve ça laid, mal fait, sans aucune cohérence.
      ça ne raconte rien non plus (à part quelqu’un qui s’ennuie et qui se débarrasse de ses vieux bouts de tissus en les assemblant entre eux).

  8. C’est superbe. Cette artiste s’inspire tant de la nature et de tout ce qui l’accompagne comme les traces de pas des petites bêtes dans la neige, je les admire souvent dans le jardin quand il veut bien neiger. Un arc-en-ciel donne lieu à un tableau, des branches sans feuilles se détachant sur le ciel fournissent une inspiration. Tes photos et surtout son blog ont ouvert une source d’inspiration, merci Emma, je sens que je vais me mettre au travail d’abord en allant faire des photos dans la nature car pendant l’hiver il y a tant de flores qui ont pris des formes et de l’importance grâce au gel.
    Bon week-end à vous toutes
    France

  9. J’ai très peu la mémoire des noms! Mais j’avais aimé ces cercles et je m’en suis inspiré pour un atelier. J’avais proposé des tranches de chaussettes tombées aléatoirement ! C’était super !

  10. I like !!!! je me suis promener et j’ai fouillé, comme proposé – sur le blog de cet artiste pendant des heures ! J’adore ses « daily scratching » qui me font penser beaucoup (et je crois qu’elle s’en ai peut-être inspiré) au chiku-chiku d’Akiko Ike. Au boro japonais( dont je me suis moi-même inspiré cet année avec des mini scrap pour mes cartes de Noël), et aussi au broderies Dijanne Cevaal.
    On comprend aussi pourquoi cette personne veut montrer la nature dans ces œuvres, car « our little piece of the world » est vraiment très, très jolie à la vue de toutes ces photos qu’elle publie sur son blog.
    Merci Emma, vraiment – you are the best – de nous faire connaître ces artistes lointains.
    Bon week-end
    Ursula

  11. Comme Ursula, j’ai senti une parenté avec Dijanne Cevaal dans l’approche des éléments de la nature, dans le traitement du sujet par les points de broderie, dans le mariage des coloris doux et sableux. J’adore le côté minéral de son inspiration, j’adore « ses vieux bouts de tissus » et je trouve qu’elle s’en « débarrasse » avec beaucoup de grâce !
    C’est marrant les gens qui n’aiment pas (c’est leur droit le plus absolu) mais, surtout, qui veulent absolument le dire sans la moindre tolérance tout en se défendant de tout problème psy quand personne n’a rien dit ni rien jugé ? Une remise en question ? Un rien de scrupule ? On ne reprendra pas le fameux débat du « c’est beau ou ce n’est pas beau » ni « c’est mal fait ou mal cousu »…. On ne s’en sortira jamais. C’est sûr. L’important est que tout le monde ait pris le temps de regarder, de visiter, d’analyser. Après on peut ne pas aimer et préférer le bien cousu des ouvrages de patchwork qui demandent tant d’application et de dextérité. Je ne critiquerai rien de ce genre parce que j’admire ! Mais….

  12. Depuis tout à l’heure je suis sur le blog et je reviens juste pour dire que moi, ça me fait pleurer. Ce travail me va droit au coeur. Quel ode au bonheur d’avoir une planète aussi riche où vivre !! Un hommage exceptionnel à la nature, une respectueuse révérence ! Bravo et merci à toi, Emma, pour avoir mis cette artiste à l’honneur. Elle le mérite….

    1. comme ce que vous dites est vrai – Mimiblue – j’ai eu le même sentiment . Cette artiste exprime avec simplicité et élégance des sentiments intimes …. est cela débouche avec infiniment de patience et presque volupté sur quelque chose de beau – mais peut-être pas éprouvé par tout le monde. En tout cas, j’ai passé un grand moment de bien-être avec les travaux de cette artiste.
      Bien à vous
      Ursula

      1. J’ai déjà remonté trois années de blog et j’ai mieux compris la démarche artistique. C’est vraiment passionnant.
        Après, pour qui aime le patchwork bien fait et bien cousu, il faut remonter le blog pour voir des courtepointes en patchwork que Penny a réalisées ! Cela rassurera certaines : Penny sait coudre et bien coudre !!! Ceci pour qui se plaignait que les points restaient à parfaire….

Répondre à Mimiblue Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *