L’artiste du vendredi : Debbie Smyth

Vous vous rappelez les tableaux en fil et pointe des années 70? Et bien c’est ce que fait l’artiste de ce vendredi. Enfin presque… en mieux!

Découvrez aujourd’hui les oeuvres de Debbie Smyth, travail très original de dessin en fil.

project-ten-live-pinning2-400x300  No-place-like-home-250x250mm-720x478

Up-250x250mm-720x478

« Debbie Smyth est artiste textile identifiable par ses dessins de fils; ces œuvres contemporaines ludiques mais sophistiqués sont créés par l’étirement d’un réseau de fils entre des épingles placées avec précision. Son travail brouille admirablement les frontières entre le dessin et l’art textile, le travail à plat et en 3D, et la broderie. »

Elle a travaillé sur commande pour de grandes maisons, comme ici des vitrines pour hermès sur le thème de la couture.

 

DSC_7216+

DSC_6850+

DSC_6832+

Plein d’autres oeuvres sont à voir sur son site.

A lire aussi :

18 réflexions sur « L’artiste du vendredi : Debbie Smyth »

  1. C’est un travail fabuleux qu’elle a réalisé pour Hermés !!!!
    Je connais la technique pour en avoir fait un peu il y a fort longtemps mais rien de comparable à cette artiste.
    Merci Emma de nous la faire découvrir.

    1. Sublime, raffiné, subtile, aérien, en gros je raffole de l’interprétation et le détournement de la technique des fils et des clous de mon enfance qui me laissait alors une impression de mauvais goût.
      Bravo, quelle classe!

  2. Une technique contemporaine intéressante et originale, j’aime beaucoup les trajectoires de vols à travers le ciel sur ce mur blanc ! Merci Debbie Smyth et toi Emma de nous faire découvrir
    ses oeuvres pas ringardes du tout.

  3. Magnifique travail !
    Je connaissais la technique, mais j’avais toujours vu des bateaux faits de cette manière (Bretagne oblige).
    Merci Emma de nous permettre de découvrir cette artiste.
    Très bonne soirée.

  4. Le dessin est délicat et le rendu subtil… On a l’impression d’un vrai coup de crayon. Rien à voir avec les fils tendus que nous faisions dans les années 70, ici on a affaire à un graphisme autrement plus gracieux et léger. Compliments à l’artiste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *