L’artiste du vendredi : Augusto Esquivel

Aujourd’hui, voici le travail étonnant d’Augusto Esquivel, un artiste qui utilise non pas du tissu, mais des boutons!

Plus à voir sur son site.

A lire aussi :

61 réflexions sur « L’artiste du vendredi : Augusto Esquivel »

  1. Bonjour,

    Merci Emma pour cette belle découverte.
    C est un artiste a connaître son idée esttrès originale.
    Je vais regarder mes boutons autrement maintenant.
    Très belle journée a toutes

  2. Bonjour Emma,
    Merci de nous faire profiter d’un tel talent ! De la couleur pour commencer cette journée que je souhaite agréable a toutes et pourquoi pas tous !

  3. Bonjour Emma
    L’art n’a pas de limite.C’est impressionnant !
    Je vais montrer c’est artiste à ma fille.Lorsqu’elle était petite, elle collectionnait les boutons.Et je le lui avait fait un patch avec des boutons.
    Bonne idée et quelle patience
    Merci

  4. Cool… d’habitude on a trop de boutons à ne plus savoir qu’en faire… maintenant il va falloir en racheter. Très beau. Merci pour cette découverte. Bon week-end à toutes.

  5. c’est du travail : enfiler tous ces boutons sur fil nylon …
    mais le résultat me laisse froide .
    les portraits noir et blanc me rappelle ce que l’on faisait avec des ordinateurs dans les années 70 du siècle dernier…

  6. J’en reviens pas de l’imagination des gens, c’est incroyable !
    C’est du tissage en fait, chapeau !

    bon weekend et merci pour cette découverte.

  7. Bonjour.
    Merci Emma pour ce partage.
    Très bonne initiative cette méthode avec des boutons.
    J’adore le portrait de marilyne Monroe .
    Il serait hyper beau en patchs tissus.
    C’est un travail remarquable tout de même mais .,..
    Cependant ,perso je préfère avec des tissus.
    Les boutons bof.
    Pas mon style.
    Bonne journée

  8. Super !
    je vais essayer tout de suite de réaliser un gros gâteau d’anniversaire, avec des bougies dessus. Mais pas sûr qu’il soit fini aujourd’hui, pour les souffler ;o)))
    Bises

  9. Je suis comme Seckinger je préfère le tissu , les boutons ne me sont utiles que pour agrémenter un patch.
    Merci EMMA pour toutes ces découvertes car il y a beaucoup de travail dans ce que fait cet artiste.
    Christiane./

  10. Incroyable ! Certes, faire un motif à l’aide de points (comme en impression « presse ») ou à l’aide de boutons, on peut comprendre. Mais pour nuancer les dessins, il faut faire preuve d’une belle acuité visuelle !!! J’admire (surtout en ce moment…. lol…)

  11. Il faut voir la vidéo pour comprendre l’extraordinaire imagination de cet artiste! Ses œuvres en 3D (il ne se contente pas d’enfiler bêtement les boutons!) sont l’expression d’un esprit mathématique, il travaille dans l’espace et le rendu est génial! Merci pour ce partage pas commun. Tu as l’art de dénicher des perles et d’agrandir notre collection visuelle. Pour celles qui sont passionnées par les boutons, les vide-greniers en regorgent.

  12. Bonsoir Emma moi même je utilisé des boutons pour mon ART Postal ou Mail Art.boutons que je récupère auprès de particuliers lorsqu ils leurs maisons .plutôt que les jeterreurs ils me les donnent.j ai beaucoup de chance.par contre je en colle au maximum 3.c est 1 peu ma signare. ! Mais belle decouverte de son Art.mais trop de boutons tuent le bouton.Merci de nous faire découvrir cet artiste.oui ou trouve il ses boutons? Car moi ma récupération est souvent composée de vieux boutons foncés ou militaires et aussi des nacrés et des dorés

  13. Je pensais que c’était cousu ou collé sur un support. Après avoir vu la vidéo, j’ai réalisé que c’était en 3 D. Un travail inconcevable pour moi qui est des problèmes dans l’espace.🤔 Côté esthétique, pour moi c’est moyen, mais en quantité de travail, c’est phénoménal !!! Le cerveau a des capacités d’imagination extraordinaire 👌

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *