L’artiste du vendredi : Anne Valérie Dupond

Je continue à vous montrer les artistes présentes à l’Aiguille en Fête. Aujourd’hui, c’est Anne Valérie Dupond et ses sculptures qui sont à l’honneur.

Elle sculpte dans le tissu des bustes, inspirés des bustes en marbres que l’on retrouve dans les musées et sur les bâtiments anciens.

 

Anne Valérie Dupond

 

Anne Valérie Dupond

Ses bustes sont précis (cherchez à reconnaitre Bethoven, Colette…) et très fort visuellement, avec l’utilisation de fils noirs, comme des cicatrices…

 

Anne Valérie Dupond

 

Elle a aussi réalisé un bestiaire coloré et plein d’humour.

Anne Valérie Dupond

Anne Valérie Dupond

 

Sur les murs, elle exposait des tableaux, fait de linge ancien (culotte, nuisette, …) collés puis peint, une évocation subtile du passé des femmes…

Anne Valérie Dupond

 

Comme toujours je vous invite à découvrir l’ensemble de son travail sur son site, vous y trouverez également une interview vidéo pour mieux connaitre sa démarche. C’est par ici!

 

A lire aussi :

21 réflexions sur « L’artiste du vendredi : Anne Valérie Dupond »

  1. Bonjour Emma !
    j’ai vu ce que fait cette artiste mais je ne sais pas …..je n’accroche pas ……ces êtres cousus ça me dérange …..ça m’inquiète …comme quoi les réactions peuvent être multiples ….j’attends de voir les autres commentaires !
    bisous et profites du soleil de ce week end pour te ressourcer lolll

  2. je suis trop terre a terre pour apprécier. je pense que cette artiste est dans un autre monde. mais on peut pprécier son travail
    merci Emma

  3. j’ aime beaucoup ce que fait cette artiste. Ces êtres couturés, en particulier ces corps féminins tourmentés par la société (la mode, les agressions…)
    Il y a un bestiaire qui fait penser à ce que l’ on rencontre sur les gargoules, les vielles portes.
    Son art ne laide pas indifférent.

  4. formidable! comme je voudrais savoir en faire autant
    merci pour tous ces voyages dans l’art ( cela me prend du temps car ensuite je visite tous les sites de ces artistes !!

  5. Très certainement un énorme travail que je respecte mais je n’accroche pas non plus. Tous ces visage « cicatrisés » me dérangent aussi.

    C’est intéressant de nous l’avoir montré, merci

  6. Merci Emma !!

    J’adore, merci à cette artiste de nous donner la possibilité de « sculpter » avec d’autres supports que ceux que l’on connait.
    Pour ma part,je trouve que le fil noir permet de donner du relief aux visages, oui vraiment j’adore!!

  7. C’est étonnant, dérangeant mais aussi émouvant : nos vies sont faites d’événements qui forcément laissent leurs cicatrices et ces bustes témoignent de ce qui tisse les destins. Moi, j’adhère à tout ce que cela nous dit.

  8. bonjour

    beaucoup de travail c’est certain mais je ne suis pas fan , par contre je félicite cette personne pour tout le travail que cela lui demande , désolée, je suis sans doute trop clcassique

    CL

  9. J’ai beaucoup apprécié ce travail que j’ai vu au salon de l.aiguille en fête. Ce qui est étonnant c’est la subtilité des matières dans le blanc ( brillant, mat, cassé, crème…) Il y a une belle observation aussi des ombres liées aux coutures noires. J’ai trouvé passionnant la comparaison entre la pierre et le tissu, mais c’est quelque chose que la photo ne peut pas vraiment rendre.

  10. je n’apprécie pas non plus, et pourtant, je ne suis pas du tout classique. C’est le fil NOIR sur le tissu Blanc que je n’aime pas. Je préfère les bustes noirs.
    Par contre, c’est un travail colossal!

  11. c’est bien fait mais je n’accroche pas: trop Frankenstein mais cela ne m’empêche pas de constater qu’il y a du beau travail
    cordialement
    bon we
    françoise

  12. Incontestablement il y a Travail Artistique de grande valeur, mais je me joins au concert … les objets réalisés ne donnent pas une vision très joyeuse du monde ….

Répondre à Gladys Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *