Archives pour la catégorie Tutos

Tuto : patchwork contemporain destructuré

Voici un nouveau kit vendu en boutique, Fracture, réalisé avec la très belle collection Fragile de Zen Chic pour Moda.

J’avais l’idée de ce patch, mais je voulais trouver une façon simple de le faire (et simple à expliquer!). C’est Capucine, nouvelle recrue à la boutique (pour un nouveau projet top secret, qui sera dévoilé d’ici quelques semaines) qui l’a réalisé pour moi. Continuer la lecture de Tuto : patchwork contemporain destructuré 

Premières expériences de teinture à l’indigo

 

ça faisait bien longtemps que j’en avait envie, et enfin, j’ai pris le temps d’essayer la teinture à l’indigo! C’est de saison, car mieux à faire en extérieur, si on fait des coupons un peu grand.

Je ne vais pas m’arrêter longtemps sur la chimie et les proportions, parce que je ne maitrise pas encore bien tout ça. Vous aurez besoin de poudre d’indigo (celui que je vends est pré-réduit, ce qui facilite la préparation), des cristaux de soude et de l’hydrosulfite de sodium. Télécharger ici un fichier avec toutes les explications techniques pour teindre de l’indigo.


On commence donc par faire une « cuve » d’indigo (ici une grande poubelle plastique de 50l), en mélangeant les produits dans l’eau. L’important est de ne pas remuer trop fort pour ne pas faire rentrer d’oxygène dans la cuve.

 

Ensuite, place au pliage, nouage, grosse étape de préparation! (on peut d’ailleurs anticiper et préparer ça à l’avance les jours précédents…).

 

Et puis, c’est l’heure du trempage! On plonge les tissus dans la cuve quelques minutes, prenant bien soin de faire entrer le moins d’air possible. On le sort, il est tout jaune/vert!

On le laisse à l’air libre pour qu’il s’oxyde, et c’est là que le bleu apparait.

 

Pour obtenir un bleu plus foncé, il faut répéter l’opération plusieurs fois : trempage, oxydation, re-trempage… et on papote!

 

 

Et puis on enlève les attaches et on déplie. Là encore, on peut laisser les parties qui étaient cachées s’oxyder à l’air, ou bien rincer vite pour garder plus de blanc.

 

Au final, voici quelques rendus de pliage…

 

 

 

 

 

Seul essai de couture, des grands points sur des lignes droites, qu’on fronce avant de teindre. Il faudra que je continue dans cette voie!

 


Voilà, très bientôt, je vous montre d’autres expériences sur des textiles du quotidien (c’est l’avantage de la cuve d’indigo, une fois qu’elle est faite, un peu d’entretien et on va en profiter tout l’été!)

—> retrouvez en boutique l’indigo et les produits nécessaires à la cuve.

 

Mon expérience de teinture avec des glaçons

J’adore teindre les tissus, surtout avec la teinture procion, mais malheureusement, je ne teins plus beaucoup! Par manque de temps, et aussi parce que j’en ai plein d’avance!

La seule chose que je teins encore régulièrement, ce sont les coupons de velours qui ont beaucoup de succès en boutique. Lors de ma dernière cession, j’ai essayé quelque chose que je n’avais encore fait, la teinture aux glaçons (ça marche aussi avec de la neige, mais j’ai eu beau prier, pas un flocon à Orléans cette année!).

Si vous n’êtes pas familier avec la teinture au procion, vous pouvez d’abord lire cet article.

Donc teinture aux glaçons! On commence donc par se geler les doigts en préparant plein de glaçons (peut importe la taille ou la forme).

 

Préparer ensuite un récipient creux, et placer dessus une grille. Il s’agit d’éviter que le tissu ne baigne dans le « jus » de couleurs mélangées.

 

Tremper le tissu dans une solution d’eau et de cristaux de soude, essorer le, puis placer le tissu froissé sur la grille.

 

Recouvrez le de glaçons (à ce moment, je me rend compte que pour faire de grandes pièces, il faudrait mieux avoir un récipient type seau, et une grille qui serait à mi-hauteur, ça éviterai la pyramide de glaçons pas facile à faire tenir en place). C’est important que le tissu soit bien recouvert de glaçons.

 

Ensuite, saupoudrer sur les glaçons la poudre de teinture (attention, elle est très volatile, mettez un masque pour ne pas respirer cette poudre fine). Quantité au pif! Couleurs selon votre goût!

Laisser fondre les glaçons et la teinture se fixer pendant 8h. Rincer, et tadam!

Au final, on obtient des effets étonnants, avec des effets de coulures très différentes de ce qu’on obtient avec les autres techniques.  A rééssayer très vite!

Si vous voulez en savoir plus sur la teinture au procion, vous pouvez aussi suivre mon cours vidéo en ligne, il est à -50% comme tous mes cours en ligne, sur le site 2 Mains Pour Créer.

Ci dessous une vidéo extraite de ce cours.