Archives du mot-clé fusing

Petit panneau aux oiseaux

Pendant les vacances scolaires, j’ai mis Mr Emma et les enfants dans une voiture, et zou, quelques jours à la campagne sans moi! Consciencieuse, je suis restée travailler à Orléans (j’en aussi profité pour dîner avec mes copines Muriel et Chantal), et passé le 1er mai dans l’atelier (rangement et créations), ça faisait longtemps!

Voici un petit panneau fait en fusing (j’adore, je ne sais pas si je me remettrai à l’assemblage « classique » un jour!).

Patchwork contemporain en fusing

J’ai utilisé des tissus de la collection Bluebird Park de Moda.

 

Patchwork moderne en fusing

Petit panneau en fusing

Finitions toutes simples, zig-zag et coton perlé appliqué.

 

Si vous voulez vous aussi vous lancer dans le fusing, mon cours en ligne est ici!

 

 

 

C’est magique, le fusing!

Ok, ça fait bien longtemps que je n’avais pas parlé d’un produit magique sur ce blog (pour voir d’autres « c’est magique », voir ici, ici ou encore ici). Mais aujourd’hui, je vais parler d’un produit que vous connaissez toutes : le Vliesofix. (Je vous entends déjà : « ben voyons, c’est ça son truc nouveau et magique, elle radote Emma », mais attendez un peu, vous allez voir..)

Donc le Vliesofix, thermocollant double face est super utile pour les appliqués simples sans prise de tête et rentrés et points invisibles,   mais imaginez-vous qu’avec, vous pouvez réaliser un patch entier, sans aucune couture?

 

tuto patchwork fusing

C’est bien ça, il n’y a aucune couture sur ce patch!

 

Voici comment faire :

Prenez des chutes de tissus et lavez les : c’est très important, car les tissus neufs ont de l’apprêt, qui va empêcher le vliesofix de bien coller. Ici, j’ai utilisé des tissus teints main et des batiks, qui sont déjà lavés.

 

tuto patchwork fusing

Collez du vliesofix au dos de chacun des tissus (ici, une vidéo sur le vliesofix), en posant 3 à 5 secondes sur chaque partie du tissu.Laissez refroidir puis décoller ensuite le papier protecteur. La partie amusante va commencer!

 

tuto patchwork fusing

Ici, j’ai décidé de faire du crazy log cabin, donc j’ai découpé (au cutter pour des bords bien nets) des bandes dans mes tissus. Je vais maintenant contruire mes blocs, en posant mes tissus sur du papier sulfurisé très important!). J’ai commencé par poser un morceau pour le centre puis je continue à en poser pour réaliser mon bloc. Je pose le tissu avec l’envers (la partie avec le vliesofix) contre le papier protecteur, et je fais en sorte que les morceaux se superposent légèrement (3 à 6mm). Le Vliesofix va adhérer temporairement au papier, mais se décollera facilement une fois refroidi.

 

tuto patchwork fusing

Une fois que j’ai posé quelques pièces, je mets un autre papier sulfurisé sur le tout, et je passe le fer bien chaud rapidement, juste pour coller les morceaux entre eux, et qu’ils ne bougent plus.

 

tuto patchwork fusing

En quelques minutes, voici mon premier bloc réalisé! Je recoupe ensuite au cutter les morceaux qui dépassent.

 

tuto patchwork fusing

Ensuite, j’ai voulu réaliser une bordure rayée. J’ai posé de petits rectangles les un à côté des autres, en les faisant se chevaucher légèrement, et en fixant régulièrement avec le fer.

 

tuto patchwork fusing

Une fois les bandes recoupées au cutter rotatif, il me reste de jolies petits morceaux que je garde précieusement pour un prochain projet!

 

tuto patchwork fusing

Si un des morceaux est trop court, ou mal posé, c’est très simple de mettre une (jolie) rustine pour remplir l’espace vide…

 

tuto patchwork fusing

J’ai ensuite assemblé les bandes sur mes blocs de log cabin, toujours avec le fer (aucune couture je vous dit!). J’ai fait exprès de ne pas avoir des bords droits 😉

 

tuto patchwork fusing

Puis, j’ai assemblé mes 4 blocs. J’ai posé le tout sur un molleton, et j’ai repassé le fer pour coller le tout ensemble sur le molleton. Il faut faire glisser lentement le fer pour bien fixer, mais attention cependant à ne pas surchauffer le vliesofix, car celà rendrait le tissu rigide.

 

tuto patchwork fusing

J’ai ensuite quilté rapidement sur les lignes, puis bordé, et voilà!

Si vous vous demandez si c’est durable : oui, ça dure! Et on peut même laver le quilt sans risque, j’ai testé pour vous (je parle d’un lavage occasionnel en machine, cette technique convient pour des tableaux à mettre au mur, pas pour des plaids ou couvertures lavés régulièrement). Si jamais un tissu venait à se décoller, passer simplement un coup de fer dessus pour le recoller.

Pour moi, ça a été une révélation ce premier patch en fusing, et j’en ai déjà commencé plusieurs! C’est génial de pouvoir travailler sans penser à la technique, en voyant immédiatement ce que ça donner, et même quand on travaille de toutes petites pièces.

Pour plus de détails et d’explications sur cette technique, venez suivre mon cours en ligne ici.

Et vous, êtes vous prêtes à essayer le fusing??