par Christine Fayon

L’artiste du vendredi : Christine Fayon

Aujourd’hui, venez découvrir l’univers extraordinaire de Christine Fayon.
Je suis époustouflée par ses couleurs et accumulations, j’adore!

par Christine Fayon

 » Christine Fayon est collecteuse de matières et d’émotions et sous ses doigts, l’insignifiant devient merveilleux.
Ses oeuvres et son univers foisonnent.

pfoiQEGBQyHpkiYSITwBax9Q_YQ

Matières textiles, tactiles et féminines : soies, galons et dentelles, tissus ethniques, fragments d’étoffes des robes de son adolescence
ou d’autres créatrices …mais aussi images et papiers, coquillages, boutons, capsules rouillées, bijoux cassés,
mots et bribes de phrases…Petits trésors glanés au fil de ses voyages, matières cabossées, effilochées, petits riens aux histoires supposées qu’elle déchire, texture, triture, peinture, assemble et colle.

LWdWZGwEyud5KTm_yHYhJjNi3LQ
Fragments de vie qui s’incrustent et s’entremêlent, mises en scène tissées par l’artiste pour créer ces bannières flamboyantes, comme des feux d’artifice aux couleurs de l’Orient.
En leur coeur, pour ceux qui prennent le temps d’y déambuler, une infinité de petits mondes comme autant de jardins secrets à découvrir.
Ces imbroglios textiles ont pour vocation de «semer des graines de joie et de bonheur », assurément, ils nous illuminent de toutes leurs couleurs et nous surprennent de toutes les histoires qu’ils peuvent nous révéler.
10612859_10204807618324620_1830432745801478157_n

Christine Fayon rassemble et fait partager tout ce qui la rend vivante et la construit, ses oeuvres vibrent de son être tout entier. « 

Texte par Sylvie Bousquet

Vous pouvez découvrir d’autres oeuvres sur son blog.

A lire aussi :

87 réflexions sur « L’artiste du vendredi : Christine Fayon »

  1. mmmmuuumm, non. A part les cercles concentriques, on ne voit pas de construction. Pour moi c’est fouillis. Combien d’assortiments de chez Emma l’artiste a -t-elle achetés ? (Je plaisante). J’attends de voir ce qui va plaire et pourquoi.

      1. Bonjour Emma, merci pour cette découverte un peu déconcertante. Moi aussi j’ai tendance à trouver cela fouilli et c’est pourquoi j’aurais aimé connaître l’intention de l’artiste, avoir des explications sur son expression… Peut être que tout cela est sur un site :-). Bonne fin de semaine. Valérie

    1. je suis bien d’accord , trop de couleurs qui pour moi sont agressives … je préfère l’art textile d’Odile Texier qui emploie aussi beaucoup de matières, mais moins agressivement. Cela dit, oui il y a du travail …mais ..!

  2. Chère Emma … depuis que je suis tes articles, et notamment cette rubrique j’ai découvert plein de choses à réaliser qui allait au delà de la couture traditionnelle… l’art du fil est vaste et Merci pour ces sélections d’excellente qualité, c’est toujours avec un immense plaisir que je découvre de semaine en semaine tous ces artistes !! Cette semaine tu nous gâtes encore … J’adore !! Merci 😉 Sylvie@

  3. Bonjour Emma, je suis depuis quelques temps ce blog et en tant qu’animatrice d’un groupe loisirs créatifs plutôt axé sur le patchwork, ça m’ouvre l’esprit et m’inspire .Mais c’est le but recherché non?
    Encore merci.
    Je le conseille souvent
    n’y a t’il pas un petit espace pour faire la promotion de nos expos?

  4. Les couleurs superbes mais ce n’est pas le genre que j’affectionne ,maintenant les gouts et les couleurs!!!!!!!!!!!mais bravo pour les artistes qui creent des oeuvres si originales.Bonne journée et bon week end à toutes et Merci Emma de nous faire partager tes coups de coeur. Michèle

    1. On connait quelques textiliennes qui jouent à ça mais avec moins de réussite. Là je vois très bien ce que toi, Nanouanne, tu ferais…. Ahhhh si Manch’créa existait encore ! Nous en ferions des choses !! Non ? Bizzzz….

  5. coucou a toutes
    les couleurs sont très belles , les matières sont surement inintéressantes à travailler mais c’est trop fouillis ,bravo quand même pour le temps passé dessus et la réalisation

  6. Pour moi aussi, c’est tout ce que j’adore, les couleurs éclatantes, la liberté, la créativité avec la récupération, le charme et la hardiesse… cette artiste se laisse aller et j’aime…. elle me procure « joie et bonheur ».
    Merci Emma pour cette découverte.

    1. Si j’avais un reproche à faire (techniquement parlant), je ferais le même que vous. Je trouve dommage l’emploi de beaucoup de colle car il y aurait certainement un plus à obtenir avec des points de fixation à la manière d’une broderie instinctive.

  7. On imagine très bien le plaisir de l’artiste à jouer avec toutes ces matières et ces couleurs ! Plaisir pour nos yeux… quand ce n’est pas trop fouillis tout de même 😉

  8. Beaucoup de travail pour un résultat peu convainquant…
    En allant sur son blog j’ ai par contre beaucoup aimé ses « petits formats » moins « dérangeants »pour le regard!

  9. Eh bien… voilà une artiste et ses réalisations qui suscite des avis très partagés…..
    Me concernant…. j’adore !!!! Merveilleuse explosion de couleurs, formes et textures. Quant-à la composition, elle est bien là, même si elle peut demander peut-être un regard plus attentif car elle ne s’impose parfois pas comme une évidence dès le premier regard.
    Bon, après ce commentaire, je file découvrir son blog !

  10. Oh que j’aimerai rencontrer cette personne qui me fait voir la vie en couleur,que du plaisir de voir ces bouts de vie assemblés.J’aime beaucoup.Merci Emma

  11. Ces explosions de couleurs, de matières, me réchauffent le cœur. Oui c’est fouillis, mais pourquoi pas ? Elle se lâche complètement ! Mes préférences vont à ses tout petits formats. Merci Emma pour cette belle découverte

  12. Moi aussi, j’aime vraiment beaucoup, beaucoup: foisonnement des matieres et des couleurs, richesses des matieres …. fouillis creatifs et joyeux. Je vo6drais les avoir chez moi pour prendre le temps de rentrer dans ces tableaux textiles, les explorer minutieusement …
    Merci à l’artiste, et merci à toi, Emma.

  13. j’aime beaucoup ces patchs en volume, remplis de détails et non tracés à la règle , même les tringles de suspension sont recherchées: voilà des idées pour utiliser tout ce qui dort dans nos tiroirs : je fais des patchs avec des restes et il en …reste encore! merci pour tout ce que tu nous fais découvrir qui sort des sentiers battus , vive la création, l’originalité et le non-conformisme .

  14. Pour moi, c’est absolument magnifique. Les couleurs sont adorables, cela change des ouvrages traditionnels.
    Merci de nous avoir fait connaître cette artiste.

    1. Alors vous allez pouvoir lui dire que nous sommes aussi nombreuses à aimer ses productions et que nous l’encourageons de tout coeur à continuer dans ce style !! Remerciez Christine pour nous !!! Elle est enrichissante à souhait …

  15. Quel bric-a-brac , quel fouillis!…. Non je n’aime pas du tout cette façon de travailler
    mais il faut de tout pour faire un monde et ce genre de travail peut plaire à ceux qui aiment le voyant, les couleurs fortes et ultras vives.
    Moi ce n’est pas du tout ma tasse de thé et d’après les commentaires je ne suis pas
    la seule à m’exprimer ainsi.
    Merci EMMA de nous avoir fait connaître cette personne .
    Christiane.

  16. Merci de nous faire partager ces magnifiques oeuvres. Toutes ces couleurs j’adore. Je me sens moins seule avec mes envies de couleurs vives

  17. J’adore. Vivement une deuxième vie pour s’inspirer de toutes les merveilles que vous nous faites découvrir ! Merci amicalement andréa

  18. Je reviens sur cette artiste du Vendredi …. Quelle découverte et très contente à l’idée de voir ses œuvres à l’AEF !!!! Merci Marie-Claude

  19. J’aime beaucoup le travail de Christine Fayon. C’est de l’art textile mais aussi de l’art singulier à mon avis. Parfois son travail est un vrai bric-à-brac de n’importe quoi, ça m’amuse ! Puis elle va souvent vers des oeuvres dont elle seule a le talent. Qu’elle continue à nous enchanter !

  20. Bonjour Emma,
    J ‘aime beaucoup ce style intuitif et coloré qui se démarque des « conventions » pour laisser libre cours à l’imagination et la sensibilité ! oui merci infiniment de nous faire découvrir toutes ces artistes ! il y a celles qui sont douées pour reproduire au millimètre près un ouvrage et puis les artistes… je respecte les unes comme les autres chacune possède un don ou plusieurs et tout cela forme un tableau extraordinaire ! bravo …

  21. Ce qui fait le charme de Christine Fayon, c’est son univers extraordinaire où chacun de nous peut inventer son propre monde. Je me suis plongée dans un voyage aux sources tziganes et je m’y suis sentie tellement bien ! Du « Christine Fayon » encore et encore, je ne m’en lasserai jamais. Bravo, l’artiste !
    Merci, chère Emma, de nous avoir fait partager son travail.

  22. je n’ai pas tout vu, de l’oeuvre de christine Fayon, mais ma premiere impression est bonne, sinon excellente.
    j’apprecie cet art textile qui pour moi se situe entre la performance, le factory art et de la peinture… et, pour peu que ce soit abstrait, ne fait que renforcer ce décalage dans l’ordonnancement ordinaire.
    j’ai vu la premiere oeuvre de christine Fayon dans le Nicole’s Museum, dont je suis le webmaster, et j’ai cherché a en voir plus.
    bravo
    best regards

  23. Que de commentaires divers et varies ,j aime beaucoup c est plein de vie et d imagination un brin indien avec le mandala et ses couleurs , un rêve éveillé. j ADORE!!!!

  24. Pas du tout ma tasse de thé. Mais je reconnais le travail et l’imagination, les inspirations diverses : Indes, Amérique centrale et latine, un peu de Mongolie aussi. On sent une grande voyageuse.

  25. De jolies couleurs, mais je suis d’accord avec certains commentaires, c’est un peu fouillis. Mais bravo pour le travail réalisé.
    Bises de F-C

  26. Joli texte de Sylvie Bousquet, déjà… Une belle analyse et une bonne observation bien synthétisées. Moi aussi j’aime beaucoup cette accumulation qui fait vibrer les bannières très colorées et tellement gaies. Je pense à la Chine et au Tibet, je pense au Moyen-Orient et à la Russie… Bref, cette artiste sait, avec des riens, faire un tout qui emmène en voyage. Pour ma part, j’aime mais, à présent que je l’ai dit et avant même d’aller visiter le site pour en voir davantage, je vais lire les commentaires desquels j’attends le pire… 🤣😂

    1. Eh bien non… Je redoutais le tolée et j’ai obtenu un joli partage des avis. Je suis très contente de constater que les commentaires sont basés sur une vraie observation, sur une véritable observation sans conclusion hâtive. Compliments. C’est vrai que l’on a totalement le droit d’aimer ou de détester et que l’on a totalement le droit de le dire. Cette ambiance apaisée me plait infiniment, on peut discuter utilement. C’est super !

  27. Je suis époustouflée….. Art avec un grand A. de la poésie, de la fantaisie, des voyages, des états d’âmes, de l’art quoi.Merci à vous que je ne connaissais pas

  28. J’adore . Ca surprend à première vue, mais c’est du peps à volonté, de la couleur à n’en plus finir ; c’est gai, j’aime beaucoup . Et côté fouillis, ça ressemble à ce que j’ai dans la tête, donc, je ne suis pas perdue .

  29. J’adore cet esprit bohème, psychédélique et crazy qui permet à la créatrice de laisser libre court à une imagination débordante en faisant feu de tout bois! Je suis très éclectique dans mes goûts ce qui me permet de trouver en chaque artiste, une oeuvre qui me touche. Merci Emma de nous inonder, au fil des semaines, de fraîcheur ou de chaleur, comme la météo nationale!

  30. J’aime! Je trouve que c’est comme une rêverie, on part de rien et il y a tout un monde qui s’ouvre, qui s’offre, une accumulation au hasard des trouvailles et de l’inspiration, un petit souvenir par-ci, un petit truc glané là, on pose, on assemble, c’est le reflet d’ une personnalité, riche de tout ce qui est vécu, vu, ressenti. Laisser le hasard faire les choses comme sur le chemin de la vie, se laisser porter par des rencontres, des sourires, c’est ce qu’exprime l’artiste dans ce « fouillis », c’est gai, plein de joie de vivre, d’originalité, d’audace, de chemins, de dédales à découvrir et suivre des yeux, de lieux de repos; c’est ce que je ressens en voyant ces oeuvres. Et je me laisse transporter ailleurs, Tibet, Chine, Népal, Mexique, dans l’exubérance des couleurs ou la méditation autour d’un détail!

Répondre à Cubertafon Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *