Une machine magique…

Ça fait des mois que j’en rêvais, et grâce à Mme Belleteste, dépositaire Bernina et Janome à Orléans, j’en ai une!! Une quoi??

Une puncheuse!! c’est cette machine magique sans fil avec 5 aiguilles munies de petits ergo qui « feutrent » les tissus.

J’ai commencé par un petit exercice en gris, même si c’est une couleur bien peu ordinaire pour moi. Donc sur une base de feutre de laine, j’ai mêlé fibres de bambou, fils, organdi rayé, et un rouleau de fils de soie…

Un détail de fils

Et le résultat final :

J’adore cette machine, je mettrai bientôt un tuto en ligne dans l’Atelier.

A lire aussi :

12 réflexions sur « Une machine magique… »

  1. Cette machine me semble extraordinaire , mais
    pour le moment elle n’est pas pour moi. Dommage
    car il doit être interéssantde pouvoir créer de
    bien belles choses.
    Encore merci de nous faire partager votre savoir.
    Abientôt.
    Christiane.

  2. Fascinants les résultats!
    J’ignorais totalement ce genre de possibilités pour particuliers. Je vais me renseigner prix et prestations:je la classe en projet prioritaire.

  3. BONSOIR
    je viens de lire que Mme Belleteste à Orléans est dépositaire de la marque Bernina. je possède une Bernina Artista 200,j’ai acheté cette machine à coudre brodeuse il y a 2 ans le magasin qui me la vendue à fermer vers chez moi et je suis à la recherche de conseils surtout en broderie. Est ce possible pour vous de me donner son mail ou ses coordonnées. Je vous en remercie par avance Mado

  4. Bonjour Emma! quel plaisir de vous retrouver:-) Je ne connaissais pas ce genre de machine, mais,connaissant votre talent et votre imagination,il me tarde de voir vos oeuvres! Bonne journée! Créativement. Monique/Bwa.

  5. magique oui, pour moi il faut que je fasse d’abord des progrés en patchwork et en travaillant les produits magiques!
    merci Emma de nous tenir au courant de toutes les nouveautés
    Clémence

  6. Je confirme, la puncheuse (de quelque marque qu’elle soit) est une petite merveille. Il y a quelque chose de sensuellement agréable à puncher notamment dans la soie. Je n’ai cassé qu’une aiguille à ce jour (mais il m’arrivera sans doute d’en casser d’autres….) parce que je vais doucement à bouger le tissu sous les aiguilles. Il vaut mieux faire du sur-place que tenter de déplacer son tissu rapidement comme on le ferait avec la machine à coudre. C’est un coup à prendre mais le mélange des matières et des couleurs est un pur régal !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *