L’artiste du vendredi : Victoria Villasana

Victoria Villasana (née en 1982 à Guadalajara, au Mexique) est une artiste textile mexicaine, passionnée par les cultures et l’esprit humain. Elle expose partout dans le monde son travail de photos rebrodées.

Humaniste et féministe, elle étudie la façon dont les gens interagissent entre eux dans un monde post-numérique fragmenté.

Plus à voir sur son Instagram.

A lire aussi :

43 réflexions sur « L’artiste du vendredi : Victoria Villasana »

  1. Magnifique couleurs et quelle magie. J’aime beaucoup ce mélange du bébé, enfant, adulte, et personnes plus âgées ainsi que de toutes races et de tous corps de métier, politique, artiste, inconnus. Merci beaucoup

    1. Si je comprends bien, pour vous, ce qui est contemporain relève d’un manque de goût? C’est cette opinion qui est navrante!

      1. Il est clair que tout le monde n’a pas les mêmes goûts, ce qui me dérange aujourd’hui c’est certains commentaires limite agressifs , on aime pas forcement tout, ce n’est pas une raison pour critiquer les goûts des autres. Moi , je vous reste reconnaissante de prendre le temps de nous faire découvrir chaque vendredi de nouveaux horizons, et c’est avec plaisir que j’attend votre new letters du vendredi. Un grand merci à vous et un bon week end salutations Nathalie

        1. Je suis d’accord avec le commentaire nous n’avons Pas tous le même sens du goût mais j’apprecie De découvrir de nouvelles façons d’experimenter L’art
          Merci bcp Emma
          Muriel

  2. Très intéressant, et original. Mais en matière de code couleur nous n’avons pas les mêmes et c’est bien de sortir des sentiers battus.
    Merci et bon weekend.

  3. Technique intéressante et inédite. J’apprécie bien les broderies , notamment les cols des vêtements de femmes mais pas forcément les longues échappées de laine dont la signification m’échappe.

  4. Bof! Je n’aime pas . Je ne suis pas sensible à ce genre poétique . Mais je ne vois pas en quoi je m’autoriserais à critiquer . Chacun est libre de s’exprimer . Merci de nous faire découvrir tant de variétés .
    Le voyage vers l’inde se passe bien ?

    1. Mais si, vous avez le droit de donner votre avis, de ne pas aimer. Les artistes s’exposent à tout public et il n’existe pas d’espèce qui serait autorisée à critiquer. C’est l’époque, très pervertie, qui semble obliger à justifier ses goûts lorsqu’ils ne sont pas dans la « NORME » supposée. C’est moche ces laines qui pendent, on a le droit de le dire sans rajouter le dièse censé faire accepter ce qui risque d’être considéré comme pas consensuel.

      1. c’est juste on a le droit de dire que l’on aime pas, c’est même apprécié, la sincérité, maintenant il y a quand même la manière de le dire …

      2. Moi je ne trouve pas que l’adjectif MOCHE soit bien employé !
        Ces laines qui pendent ont une signification bien précise, l’artiste a voulu exprimer un sentiment, un ressenti… Il est toujours intéressant d’avoir l’interprétation de l’artiste sur la conception de ses œuvres pour mieux comprendre sa démarche personnelle … Mais beaucoup ne prennent pas la peine de comprendre, et se permette de juger bien trop rapidement : « c’est MOCHE et puis c’est tout » ! Quelle étroitesse d’esprit ! C’est bien dommage.

        1. Jai très bien compris l’intention de l’artiste, au demeurant ce n’est pas bien compliqué, tant c’est évident et même un tantinet primaire. Ces laines, c’est mochetingue (c’est mieux ?) je maintiens. Tant pis si mon esprit est étroit, ou tant mieux, car cela me permet de filtrer.

          1. pour Anne Marie. vous entendez du mépris ? Envers qui ? Je ne méprise a priori personne. Je n’applique le mépris qu’au manque de moralité, à la prétention et à la bêtise, et alors je disparais . Ne pas aimer ou apprécier qq chose ne signifie pas mépriser. Ah je crois que je comprends : je ne vois pas de second degré dans les intentions de l’artiste. Mais peu importe, cela ne me plaît pas et quelle que soit l’interprétation des fils de laine, cela ne change rien.

  5. C’est original, même si je n’adhère pas à tout, surtout les fils de laine qui pendent.
    Merci de nous faire connaître cette artiste.

  6. Merci de nous ouvrir un peu à d’autres sensibilités et perceptions un peu plus contemporaines!
    Il faut aussi savoir apprėcier ce travail très original et très coloré avec d’autres codes couleurs plus marqués et rėvėlateurs d’une autre culture.
    Quant aux fils ils symbolisent les larmes,la souffrance ou l’émotion,la violence ,le sang ou l’action au bout des gants…et donne la vie et le mouvement à l’oeuvre qui ainsi devient moins figėe et vivante.
    Bien entendu on a le droit d’aimer ou de ne pas aimer!
    L’Artiste est là pour suciter avant tout des émotions et les retranscrire à sa façon.
    Donc BRAVO !!!

  7. Merci de nous faire decouvrir des artistes toutes les semaines. J aime cette originalite mettre de la vie avec les couleurs sur ces tableaux. La black est particulierement magnifique. Les fils de couleurs des larmes, des coups, en tout cas une jolie creation

  8. oui , un grand merci pour le blog et ce qu’il nous présente; des artistes que nous n’aurions peut être jamais connu(e)s, cela ouvre l’esprit et eveille la curiosité.

  9. Eh bien, ça à le mérite d’ouvrir une vraie discussion !
    Perso j’aime beaucoup la 1e , c’est sobre et coloré. Maintenant, le reste est intéressant et en tout cas participe à une recherche artistique. J’aime pas mais je suppose que ça n’empêchera personne de dormir.
    Humour.

  10. Bonjour Emma
    Aujourd’hui, les remarques sont multiples et variées. Je te remercie de nous faire découvrir chaque vendredi des artistes inconnus pour nous. Après ça plaît ou pas, on le dit aimablement… Il faut reconnaître que nous n’aurions pas eu l’idée de le faire alors je reconnais l’originalité et la créativité même si je ne suis pas fan!
    Bon week-end. Patchou

  11. Simple question: les photographies sont-elles dans le domaine public ? car les oeuvres d’art sont protégées par les droits d’auteur, propriété intellectuelle.

  12. Amusant de découvrir une artiste textile alors que je suis au Mexique …..
    Jaime bien la photo agrémente de couleurs de fils , c est assez original

  13. Personnellement je n’aime pas trop… Pourtant, je ne pense pas avoir des oeuillères; c’est peut être parceque je ne comprends pas ce genre artistique. Ceci dit il en faut pour tous les goûts.
    Bon W.E. à tous et à toutes.

  14. J’aime, tu dénigres, elle apprécie, nous polémiquons, vous critiquez, elles invectivent: le tout est, que nous conjuguons nos idées à tous les temps. Emma tu as l’art de faire vivre ton blog en apportant chaque semaine du grain à moudre pour nos moulins à écriture! Continue…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *