L’artiste du vendredi : Petro Vrellis

Aujourd’hui, je vos présente le travail de Petros Vrellis, artiste « new media » qui utilise (entre autres) l’ordinateur, la vidéo… associés ici au fil!

 

Ce tableau est réalisé sur un cadre circulaire de 70cm de diamètre, sur lequel sont placés 200 crochets.

Un seul fil a été utilisé, allant d’un crochet à un autre de 3 à 4000 fois, pour une longeur de 1 à 2 km. Le « tricotage » est fait à la main en suivant les instructions d’un ordinateur (un algorythme a été spécialement créé pour transformer une image, 2 milliards de  calculs ont été nécessaires, impossible à un cerveau humain!).

La densité des fils donne les nuances de gris, et l’absence de ceux-ci donne le blanc.

 

Ces 15 tableaux inspirés de peintures d’El Greco ont été réalisés avec cette technique.

 

Détail d’un oeil. On est bien loin de notre patch traditionnel, mais c’est aussi la diversité qui fait la richesse des arts du fil!

 

Par le même artiste, dans un genre différent et loin du fil, je ne résiste pas au plaisir de vous mettre cette vidéo, qui montre une installation interactive inspirée par la Nuit Etoilée de Van Gogh.

D’autres expérimentations sont à retrouver sur son site.

40 réflexions au sujet de « L’artiste du vendredi : Petro Vrellis »

    1. EXtraordinaire, je suis en admiration devant de telles prouesses que je suis bien incapable de réaliser .Quant à Vincent, je crois bien qu’il voyait lui-même tourner
      le ciel de cette façon sans intervention technique !!

  1. Merci Emma je trouve ça magique et très beau, d’ailleurs je ne comprend pas qu’on puisse mettre un message « sans intérêt » même si on ne va pas se risquer à le faire c’est comme un tableau on aime ou on n’aime pas mais on ne peut qu’être scotchée par le don de certaines personnes.
    Encore une belle découverte que tu nous fais faire
    Bon vendredi

  2. Je te l’avoue sincèrement Emma, ces tableaux au point de vue technique sont incroyables ( quel travail de fil!!!) mais je n’adhere pas trop au style.Peut être plus coloré…C’est trop triste. Néanmoins, c’est à voir…Merci pour ce partage et je te souhaite une toute belle journée.

  3. MAGNIFIQUE! Quelle ouverture d’esprit nous est proposée ici… De l’imagination débordante , des rêves, des histoires, de quoi analyser l’œuvre de départ, de parler de l’artiste, de découvrir sa vie et d’aller sur ses rives, se les approprier et se laisser guider.
    EXCELLENT VOYAGE dans la création… BRAVO!

  4. Curieux et impressionnant.
    Moi qui ai souvent fait des tableaux en clous et fils, enfant, ma curiosité a été piquée.
    Je n’imaginais pas qu’on pouvait arriver à de tels effets.
    Merci pour cette découverte.
    Ok, ça manque un peu de couleurs par rapport à ce qu’on a l’habitude de voir dans cette rubrique, mais le changement est bon aussi 😉

  5. J’ adhère évidemment à cette diversité. Cela repousse les limites de l’ ordinaire et celles qu’ on croit établies. Ça me donne des ailes! Merci Emma.

  6. Cela prouve qu’à l’avenir La Technique – ordi etc – va ouvrir de plus en plus de possibilités « créatives » ….même si je ne suis pas fan de ce travail là….c’est très intéressant !!!

  7. C’est très original et pas mal du tout. Ce que l’on peut faire avec un « simple » outil comme l’ordinateur!!
    Donner vie à un tableau, l’animer, quelle idée ingénieuse. De cette façon, on perçoit peut-être mieux l’idée du peintre, ici Van Gogh, La Nuit Etoilée, superbe tableau.

    Oui, c’est vrai que ça manque un peu de couleur, mais le visage ressort bien.
    Un bout de ficelle, un fil, un bout de laine… offrent tout de même un tas de possibilités et pas que pour des travaux manuels, c’est ce qui est intéressant.
    Merci pour la découverte Emma.

  8. Allier la technologie à l’art, très intéressant aussi ! Chacun son style mais qu’elle prouesse technique et manuelle, car il a fallu quand même les tendre ces 2 km de fils !
    Et si l’on regarde de loin, on retrouve les fondus des toiles de Vinci !
    Merci Emma pour cette nouvelle découverte.
    Frédérique A

  9. C’est un travail impressionnant, j’aime beaucoup ! Merci pour cette nouvelle découverte.
    Bien sûr, on aimerait maintenant voir les mêmes portraits en couleur…

  10. On aime ou on n’aime pas, mais il faut quand même saluer le travail de l’artiste. Les tableaux sont « tristes » ? EL GRECO n’est pas vraiment reconnu pour avoir peint des tableaux joyeux ! Vive la diversité, l’interprétation et l’imagination. La diversité fait la richesse du monde.

  11. Beau travail en amont avec l’ordi et beaucoup de travail avec le fil .
    Tout cela est bien loin du patchwork et je n’adhère pas et en plus trop
    triste ce noir.
    Néanmoins quelle patience pour accrocher tous ces fils.
    Merci EMMA de nous avoir fait connaître  » cet artiste « .
    Christiane.

  12. ce travail suscite chez moi très peu d’enthousiasme, ainsi que certains qu’il vous arrive de montrer et qui sont très loin des merveilles qu’on peut réaliser avec des méthodes plus traditionnelles, des couleurs et des techniques utilisant tissus et broderies.
    Je pense qu’il y a une sorte de de snobisme de s’extasier devant des choses qui cherchent l’originalité à tout prix et sombrent dans le ridicule ; j’ai vu des horreurs réalisées dans certains salons pour faire tendance « new » avec des matériaux variès genre éponge à récurer ou semelles de chaussures , on est dans le même domaine.
    BREF C’EST MOCHE.

    1. Le rendu n’est pas terrible en effet Ce type de réalisations se situe plus du côté de la recherche que de l’esthétique. Par ailleurs je ne suis pas fan de l’utilisation de logiciels de dessin, toujours difficiles à manipuler, pour créer des oeuvres d’art. Ce pauvre ordi ne sait que compter de toute façon, et même pour les plus doués de leurs utilisateurs, il ne rend que ce qu’il peut, du calcul. Il est intéressant pour visualiser en 3D. Dans le plan, il peut aider à trouver des pavages, des patchworks bien construits et bien divisés, mais pour le joli travail que nous aimons comme de fins appliqués, i n’est pas près de remplacer nos doigts, même arthrosiques.

  13. Étrange mais pourquoi pas? Il faut de tout pour faire un monde Mais une fois encore si il n y avait pas d ordinateur ,il n y aurait pas ce genre de dessin sorti d une machine …….

  14. Impressionnant de voir la diversité des êtres humains et de ce qu’ils peuvent faire ! Un artiste donne des pistes à ceux qui en cherchent… On aime, ou on n’aime pas. Comme quoi on a pas assez de toute une vie pour explorer les matières, les techniques quand le désir de créer nous tient. Salut l’artiste ! Merci Emma.

  15. Je reconnais que c’est un travail pas facile à réaliser et qu’il faut sûrement beaucoup de patience, mais je ne suis pas « fan ».
    Bises
    Martine de F-C

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *