L’artiste du vendredi : Liisa Hietanen

Liisa Hietanen est une artiste finlandaise fan de tricot et de crochet.

Depuis plusieurs années, elle travaille sur une série appelée Kyläläiset (Les villageois), où elle portrait les habitants de son village.

c

 

« J’étudie l’essence de la familiarité et des expériences partagées. Je rencontre tous les jours les mêmes inconnus familiers dans la rue et notre monde commun à la taille d’un petit village. Je dépeins le moment présent en décrivant mon environnement, mais en même temps je fais ressortir quelque chose de commun à tous. »

 

Plus à voir sur son site.

72 réflexions au sujet de « L’artiste du vendredi : Liisa Hietanen »

    1. La démarche de l’artiste est très intéressante, elle voit dans les scènes du quotidien une grande beauté qu’elle nous transmet par la technique du crochet. Rien de malsain ,mais arte povera, qui sommes nous pour démolir ce choix d’expression? Bravo à l’artiste dont on devine l’émotion dans la photo avec sa fille regardant la scène de l’allaitement. Pascale

      1. Bonjour,

        je comprends qu’on n’aime pas, que ça dérange ou que ça interroge… mais malsain (qui manifeste de la perversité), quel jugement! . Que trouvez-vous malsain? le sein que l’on voit? le fait de se voir en portrait ou en sculpture?

  1. hello,
    Eh bien moi je trouve le travail …(oeuvre)…..?? spectaculaire de réalisme
    mais cela me trouble énoemément….et pas dans le sens « joyeux et enjoué !!!!
    ! merci pour toutes vos recherches artistiques quelques fois peu commune !
    néanmoins sympa .

  2. on aime ou pas, mais je ne vois pas ce qu’il y a de malsain dans la photo avec l’enfant. C’est une représentation tout à fait naturelle entre une mère et son bébé…….
    Pour la technicité par contre, chapeau !
    Merci Emma

    1. Ce qui est gênant c’est le mélange des genres. Une vraie petite fille qui regarde ce bébé de chiffon comme si c’était son petit frère c’est … je ne trouve pas d’autre mot, malsain. Pour un peu, ou aurait le nourrisson au sein de la vraie femme.

      1. La petite fille regarde ce bébé, car c’est elle ce bébé qui a grandit !
        Pourquoi malsain, si elle regardait une photo ce serait pareil, normal qu’elle soit intriguée, elle se découvre bébé alors que c’est une petite fille maintenant. En plus elle a l’air fasciné par le travail de l’artiste !
        Pour apprécier l’ART, il faut une grande ouverture d’esprit, savoir reconnaître la technique et la qualité du travail … mais on a tout a fait le droit de ne pas aimer l’esthétique de ce travail. Chacun ces goûts !

        1. Lorsque travail et technique sont les mots utilisés pour qualifier l’art, c’est que c’est la notion de labeur qui ressort. Par ailleurs, peu importe la justification et l’interprétation que l’on donne à cette photo, elle est déplaisante. Que l’artiste ait mis un temps faramineux pour l’exécution de ses travaux ne les rend pas pour autant beaux et intéressants. Toute création n’est pas bonne à prendre,et je prétends faire montre d’un certain discernement. Et comme vous le dites mon goût ne va pas vers la performance au crochet.

      2. Elle est coincée cette pauv’fille…… Entrez dans les galeries, allez vous promener à Beaubourg, ouvrez tout simplement les yeux….

        1. Je viens de trouver ce msg dans ma boîte mail. Etonnant ! Pourtant Il est imprudent d’émettre des jugements, ou de donner des conseils, lorsqu’on ne sait pas à qui l’on s’adresse. Mais c’est amusant et même réjouissant.

  3. Bonjour
    Il faut le voir comme de l’ART….Moi ,je suis épatée devant le travail cette artiste
    Le crochet, ce n’est pas facile a travailler
    Il faut le faire BRAVO

  4. I find this art amazing. She captures her subjects so well. I can’t imagine the work involved in creating life size models. I think that the little girl is the crocheted baby. Look at the similarities in the mother figure. Thank you for sharing.

  5. Chère Emma
    Je n aime pas du tout la représentation du jour.
    Par contre je retourne voir votre passacaglia avec beaucoup de plaisir et fais des projets.
    Quelle chance nous avons toutes de vous avoir comme créatrice. Je vous suis régulièrement. Beaucoup de mes tissus viennent de chez vous. Une opération de pose de prothèse d épaule et mes 82ans
    m’ obligent à ralentir les temps patchwork.
    De Versailles avec une amie ns faisons le projet d aller
    voir votre magasin à Orléans.
    Félicitations à vous. Vos qualités de coeur
    nous touchent beaucoup.
    Je suis sur FB et « navigue » sur qques sites de grandes patcheuses. Un régal. ….
    Belle soirée EMMA
    Monique ALLAIN VERHAEGHE

  6. Malsain, non ; pour moi il n’y a pas d’ambiguïté, ce sont simplement des personnages…je n’ai d’ailleurs pas vu immédiatement la technique…A chacun ses goûts, perso bof !

  7. Je trouve ce travail,extraordinaire du côté réalisation et l’artiste présente sa vision personnelle pour donner une trace à un moment donné des personnes qui l’entourent, on aime ou on aime pas , mais c’est une oeuvre…

  8. Du travail certes mais rien de plus. Le rendu est angoissant, j’ai l’impression de contempler des personnes atteintes de maladies de peau sévères. Une photo avec un travail sur la lumière et la profondeur rendrait mille fois mieux les sentiments et la vie intérieure des personnages.
    Encore une fois, la somme de travail n’équivaut pas à une expression artistique

  9. C’est encore moi! Des réalisations encore plus déroutantes et encore moins « artistiques » sur le site. Le pompon: représentation fidèle des WC avec cuvette et bouteille de harpic au crochet (!!!!!) ainsi que Madame Pipi et son balai.
    Il faut le faire tout de même!

    1. J’ai bien vu dans une exposition d’art moderne 3 sacs poubelles sur un socle. mdr.
      Un peu d’humour, Mesdames. Vous ne trouvez pas que le monde est assez triste comme ça. Je voudrais bien arriver à faire une bouteille d’Arpic au crochet, moi.
      🙂

  10. Désolée mais j’ai l’impression de revenir au19e siècle en lisant les commentaires. C’est vrai que l’on peut ne pas aimer. Mais de là à dire que c’est malsain, il y a de la marche. Enfin bon il y aura toujours des êtres « bien pensants » pour clamer haut et fort leur dégoût de choses purement naturelles. Moi, je trouve ce travail formidable et sortant de l’ordinaire. J’admire le travail fait et je l’apprécie. La photo du vieil homme m’a beaucoup impressionnée. Quant à la maman je trouve que c’est une situation merveilleuse pour une petite fille de se voir bébé, de pouvoir toucher et mieux comprendre comment elle était petite. Moi, je dis bravo à cette artiste.

  11. Le dénigrement depuis plus de 2 h, je pense que cela suffit.
    Une artiste a le droit de représenter ce qu’elle veut. Si cela ne vous plait pas, ne regardez pas mais ne dites pas « si la performances est inesthétique, elle est à bannir »
    De quel droit ? Laissez les personnes juger par elles mêmes.

  12. Je suis très mal à l’aise en regardant cette Artiste, mais le principe est incroyablement original et spécial; merci de me l’avoir fait découvrir;

  13. Incroyable inspiration! L’art ne connaît pas d’entraves et de limites.Cela en est une démonstration.
    Je repense à beaucoup de ces femmes d’autrefois et même ma mère(et tantes) qui passaient de nombreuses heures à coudre , tricoter pour d’autres raisons peut être mais qui ensuite se mettaient à créer des choses surprenantes avec tous les restes de coupons de fil , de laine , boutons etc: poupées , tableaux . ..des dessus de coussins , des objets utilitaires ou pas et elles laissaient courir, dériver leur imagination , leurs doigts…….c’était incroyable ce qu’elles arrivaient à faire avec les moyens du bord …..
    Je crois beaucoup au regard libre et à l’âme libre.

  14. La notion du beau est très personnelle . Si je ne trouve pas ces œuvres au sens propre du mot je laisse à son auteure la liberté du sens qu’elle a voulu exprimer . C’est son droit et elle fait ce qu’elle aime .

  15. Surprenant et après visite de son site je trouve certaines de ses œuvres bien «sympathiques », m’apportant le sourire aux lèvres. Merci Emma.

  16. Très bien, tout le monde a pu s’exprimer à loisir! Les artistes aussi ont le droit de s’exprimer suivant leur sensibilité et leur possibilité: on aime on n’aime pas, chacun est libre; mais rien n’est à bannir, je suis contre la censure. Je reconnais le travail époustouflant de cette artiste, qui manie fort bien le crochet, personnellement je préfère la sculpture pour sa finesse, mais je n’éprouve aucun rejet pour ces oeuvres.
    Merci Emma, pour nous ouvrir le droit à la polémique autour de tes trouvailles! Continue de titiller notre esprit critique!

  17. Le travail est impressionnant mais qui, personnellement, me dérange beaucoup.
    Chacun a le droit de s’exprimer à travers son art et on a également le droit de s’exprimer, ici, sur ce qu’on ressent, n’est-ce pas?

  18. Pfff. Oups. Heu. Hum. Bof. Ssssssss.. quoi dire. Elle manipule le crochet, certes, mais c’est très spécial.. .
    Si c’ est à vendre, je n’achète pas…au Musée, j’en regarde un et je passe à autre chose

    Chantal

    Ps quelqu’un aurait il les merveilleux tableaux de peinture au Luneville de Caroline Roussel a montrer ?

  19. j’arrive après la bataille! moi, j’aime , je ne suis pas critique d’art. Parfois les oeuvres en art textile me laissent froide et je ne dis rien. là, on voit bien que l’artiste aime les gens de son village…
    merci Emma! on ne peut pas plaire à tout le monde…

  20. Tous les goûts sont dans la nature, on aime ou on n’aime pas peut importe, mais on respecte le travail des artistes qui mettent tout leur coeur, leur savoir faire, pour réaliser leurs oeuvres.
    Bises de F-C

  21. Curieux tous ces commentaires!! Exagérés même parfois.
    Pour moi l’art est avant tout ce qui nous touche, nous émeut,nous fait rire ou pleurer, bref ! ne nous laisse pas insensible et nous vivons rempli de ces émotions.
    Alors pitié, laissons s’exprimer tous ceux et celles qui arrivent à faire resssortir leur créativité de leur imagination et qui sont en ce sens des artistes.
    Dans ce monde ou tout s’uniformise, nous en avons bien besoin.
    MERCI Emma.
    Jacqueline SIMONNET – LOIRET –

  22. Belle performance. Pour moi, il n’y a pas de doute, c’ est une artiste. En tout cas, ses créations font réagir !
    Merci Emma, continue à nous faire découvrir des choses inhabituelles, j’en redemande ! Nous avons besoin de nous ouvrir l’esprit.
    M Hélène . Tarn et Garonne

  23. J’essaie désespérément de comprendre ces commentaires, mais je pense que ces créations font référence à la vie, la naissance, la maternité, la vieillesse.. et en même temps à tout ce qui réfère à ‘l’inanimé’ et donc à la mort!!
    ‘Angoissant’, je veux bien accepter, mais ‘malsain’ .. j’avoue que j’ai un peu de mal!!!
    De vrais sujets!!
    Encore MERCI EMMA.
    Bonne journée à toute.
    Jacqueline SIMONNET

  24. Incroyable …on voit l’amour maternel dans ce
    visage au crochet et l’enfant a une position si réelle …
    Bravo à cette artiste tout en sensibilité ,et merci Emma .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *