L’artiste du vendredi : Galla (2)

Aujourd’hui, voici mon artiste coup de coeur de Sainte Marie, Galla.
je connaissais son travail en photo, mais je ne l’avais jamais rencontrée, ni vu ses oeuvres en vrai. Galla est adorable, généreuse, et son encyclopédie des femmes inexistantes est une oeuvre puissante.

 

Femme de la nouvelle lune

 

Déesse mère

 

Inspiratrice

 

Galla est peintre, elle utilise le tissu pour sa couleur (elle en teint une partie), utilisant des tissus patch, des unis, des imprimés, des tissus d’habillement, … C’est la couleur qui la guide.

 

Plus sur son site.

A lire aussi :

61 réflexions sur « L’artiste du vendredi : Galla (2) »

  1. j’aime beaucoup l’idée mais certains tableaux me rebutent un peu par l’omniprésence du rouge. Un coup de cœur pour « Inspiratrice » et le 2ème (sans nom).
    merci pour cette découverte

  2. J’ai pu admirer ses patchs à Ste Marie et discuter avec elle. C’est une personne très douce, qui aime parler de son travail, très agréable. J’adore ses patchs et ses mélanges de couleurs qui rendent ses compositions si expressives. Nous avons convenu de nous revoir bientôt, elle sera présente à un salon à Avignon mi-novembre.
    Bonne journée à toutes

  3. Galla a exposé à Brinay charmant petit village du Cher à côté de Vierzon ( à voir pour son eglise et ses fresques , son lavoir ) , j’ai adoré son travail elle associe aussi peinture et textile et je garde un excellent souvenir de sa venue ,merci Emma de nous montrer ses œuvres

  4. J’ai participé à son cours qu’elle a donné à Sainte-Marie-aux-Mines c’est une femme d’une Grande gentillesse son cours était magnifique on a vraiment passé une bonne journée en sa compagnie et c’était très instructif j’aime beaucoup ce qu’elle fait

  5. Magnifique pas d autre mot , les couleurs si lumineuses ,les visages si doux ,on ne peut qu admirer ce travail ,merci de nous l avoir fait découvrir.Bon week end

  6. Merci Emma de nous associer à tes extraordinaires découvertes surtout lorsque l’on est coupé du patchwork pour diverses raisons, c’est réaliste, gai, très beau ce clin d’oeil féministe Galla a de l’avenir, j’aimerai beaucoup voir une expo ! la Creuse n’est.pas loin du Puy de Dôme et pourquoi pas le Musée du tapis à Clermont ?

  7. Pour avoir eu la chance de rencontrer Galla, charmante personne passionnée lors de diverses expositions, je vois l’évolution de son travail. Jolie série de portraits de femmes avec une dominante rouge cette année. j’aime la douceur des visages , il me manque juste un petit sourire. Merci Emma pour ce partage

  8. Un grand merci pour ce partage magnifique ! quelle explosion de couleurs et quel talent ! ces femmes sont toutes plus belles les unes que les autres !

  9. Merci Emma pour toutes ces belles photos du travail de Galla. J’adore cette artiste et ce qu’elle crée . On retrouve la Russie à travers ces visages qui vous interpellent avec leurs grands yeux. A chaque fois que je je la retrouve dans une exposition je suis éblouie par son renouvellement dans tous ces portraits. C’est un vrai régal de regarder tes photos
    Merci, je t’embrasse

  10. Quel travail!,,,,,,superbe et original.tous les goûts sont dans le patch.à nous de trouver notre tasse de thé. Merci de nous entraîner dans ce monde magnifique qu’est le patchwork.merci Emma et à lundi.

  11. Fabuleusement incroyable dans la technique! Véritables tableaux! J’aime les couleurs! Ce ne sont pas que des visages il y a tout un monde à découvrir autour….en plus de l’alliance art textile et art graphique! Bravo!

  12. Quels beaux portraits de femmes . j’adore… très expressifs… j’ai vu qq unes de ses œuvres deci delà … merci Emma de nous montrer toutes ces photos… super lorsqu’on n’a pu aller à SMAM… bonne journée

  13. J’aime beaucoup Gala, une personne douce avec qui j’ai eu la chance d’échanger en toute simplicité lors d’expositions. La peinture ,dans les ouvrages que j’avais vus, semble céder le pas au quilt dans les photos que tu présentent ici, Emma.
    A mes yeux, ses tableaux sont l’expression de « l’âme russe » autant par ses couleurs que par ce côté « tourmenté » du aux mouvements et aux quiltings de ses splendides tableaux.
    Merci pour cette galerie.

  14. Que Gala soit peintre ne m’étonne pas du tout. Comme ces femmes inexistantes nous ressemblent !!! As-vu que nombre de visiteurs de musées se reconnaissent dans certaines toiles jusqu’à se photographier devant ? Et, parfois, c’est confondant.
    C’est un peu pareil…. Gala a bien saisi nos caractères variés et multiples, nos humeurs changeantes, nos expressions physiques… J’aime son style, j’aime sa recherche et la complexité de sa communication. Salvadore Dali doit hanter son atelier je pense…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *