L’artiste du vendredi : Catherine Bihl

Aujourd’hui, encore une artiste vue à Sainte Marie. Il s’agit de Catherine Bihl, qui était là en voisine (elle habite Mulhouse).

Il y a 10 ans, je venais pour la première fois à Sainte Marie en visiteuse, et j’avais été bluffée par son travail. Je l’ai retrouvé avec plaisir cette année, avec ses créations naives, paisibles et enchantées.

CatherineBihl4

CatherineBihl5

CatherineBihl6

CatherineBihl7

Elle utilise des tissus d’ameublement qui sont peints, « vieillis »…

 

 

CatherineBihl1

CatherineBihl2

CatherineBihl3

 

Continuez la visite sur son site pour d’autres oeuvres.

A lire aussi :

28 réflexions sur « L’artiste du vendredi : Catherine Bihl »

  1. Merci chère Emma de ton mail, je suis ravie!
    Je suis attirée par la dernière photo!!!
    Cette artiste est fantastique. Je suis allée voir ses créations, c’est du génie!
    J’aime beaucoup sa barque (je pense à celle de Noé!)
    Passe un bon Week end
    bisous

  2. bonjour emma
    je connaissais cette artiste mais je ne me lasse pas de voir ses réalisations qui sont magnifiques et j’adore
    merci pour ces photos et j’espère qu’un jour je pourrai voir ces œuvres en réalité
    bonne journée

  3. J’avais vu pour la 1ère fois les merveilleuses créations de Catherine Bihl il y a 10 ans à Ste Marie aux M. J’avais revu quelques œuvres à la Bourboule, puis de nouveau à l’espace créateur à Ste Marie, et encore à une exposition personnelle qu’elle faisait à Mulhouse il y a 2 ou 3 ans. Je ne m’en suis jamais lassée. C’est une grande artiste! Tant de tendresse, de douceur, de poesie, dans ses compositions! Je suis ravie que vous contribuiez à la faire connaitre encore davantage.D’autant plus que, quand on a la chance de pouvoir parler un bon moment avec elle, on voit aussi que c’est quelqu’un de charmant, parfaitement accessible, et qui parle volontiers de son travail. Merci Emma pour ces photos.

  4. Bonjour,
    merci de nous faire connaitre et partager des artistes telles que celui-ci.
    Je ne connaissais pas et je trouve son travail, réellement féerique, le tissu vieilli j’adore. En plus dans les commentaires, ce serait quelque’un de sympa. Trop fort. A suivre, donc.
    A+
    Brigitte

  5. Bonjour,
    C’est vraiment une artiste car elle interpelle. Je ne trouve pas ses œuvres poétiques, ni douces, ni attachantes. Elles m’angoissent et me mettent mal à l’aise. Je les avais déjà vues à Quilt en Sud et j’ai eu exactement la même impression à Ste Marie.
    C’est peut être grave docteur, mais c’est ainsi.
    Bonne journée
    jacqueline

  6. Merci pour ces photos!
    Pour celles qui n’ont pas vu les œuvres « en vrai », n’hésitez pas si vous en avez l’occasion, c’est vraiment superbe, on est « scotché » et comme le dit Chantal Claude ,l’artiste est très accessible et explique volontiers son travail aux visiteurs…que du bonheur!
    Jeannine.

  7. Je ressens la même impression que Jaqueline Perrot, l’angoisse et la tristesse.
    Le travail de cette artiste ne laisse pas insensible, c’est le propre de toute création et qui en fait sa valeur.
    Bonne journée!

  8. Bonjour tout le monde,
    j’etais aussi à Saintes Maries… du beau travail,original, mais pas du tout mon style…
    Salutations d’Allemagne….et bon week-end à toutes, et merci à Emma de partager tout cela à celles qui n’ont pas pu y aller.

  9. Quelle artiste…je me suis laissée prendre par ses personnages, sa barque des songes, ses villages suspendus…
    Merci Emma pour nous avoir présenté cette merveille !
    Bonne journée

  10. Bravo à l’artiste, je n’aime pas la totalité de ce que je viens de voir mais je reconnais qu’il y a de la recherche.
    Merci EMMA.
    Christiane.

  11. J’avais bien en tête le souvenir des personnages, un peu orientaux, un peu russes, qui feraient penser à des personnages de crèche. Les tissus d’ameublement vieillis et retravaillés me font baver d’envie. C’est très beau ! Merci pour ce rappel à ma mémoire…

  12. merci Emma , c’est pour une très belle découverte. Un petit faible pour ces personnages qui expriment de + en + la joie de vivre au fil des ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *