L’artiste du Vendredi : Ariel Adkins

Aujourd’hui, Ariel Adkins, une artiste textile originale : Elle réalise des vêtements inspirés de ses oeuvres favorites.

 

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

On #GoodFriday I’m sharing a friendly public service announcement: it’s your last chance to see #HilmaAfKlint’s journey through spiritual art at the @guggenheim. 🕊 I’ve revisited this exhibition several times since it opened in October (most recently on Tuesday) and each time I leave even more inspired and intrigued by Hilma’s work and life. One of the most interesting aspects of the exhibition is an excerpt from Hilma’s journal from the years 1930-31 describing the structure where she envisioned her paintings being shown. She described a temple with 4 levels accessed by a spiral staircase – a description strikingly similar to the Guggenheim Museum itself. 🌀 Do not miss the chance to see this wonderful exhibition in its ideal setting – the exhibition closes on April 23rd. Photo by @allison.chipak 🧡

Une publication partagée par Ariel Adkins | Artfully Awear (@artfullyawear) le

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

I tried block printing for the first time in December and immediately fell in love. As soon as I carved my first block (like a big rubber stamp) and transferred it onto fabric, I knew it would become a part of my #ArtfullyAwear process. I decided to create an entire custom garment using block prints that I carved by hand, and chose La Casa de Los Azulejos in Mexico City as my inspiration. I learned a lot from my first custom block printed garment (like how to make sure the paint transfers opaquely), but I am so proud of the result. It feels like a real masterpiece to me and I had so much fun doing it! Swipe to see a peek into the process and check my saved Story “Tiles” for lots of behind the scenes of this garment’s creation. 🔹🔷🔹 Thanks to Carlota, a passerby who took the photos of me at Casa de Los Azulejos, and to @petersealystudio, who helped me with editing! 💙

Une publication partagée par Ariel Adkins | Artfully Awear (@artfullyawear) le


 

 

 

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Back in the early days of #ArtfullyAwear, before I ever thought about painting on clothes, I used to scour secondhand stores. I would search high and low for styles, colors, and patterns that reminded me of art and then mix and match them to create artful ensembles. In fact, my first ever Artfully Awear outfit was based around a patterned skirt from Goodwill that reminded me of Monet’s haystacks. After a while, I realized that it would be a lot more fun to DIY my outfits so I started experimenting with painting on clothing; now, just about all of my outfits are hand-painted or embellished by me. This dress, however, was a lucky find at a secondhand store a few months ago. It’s from an @openingceremony collection inspired by René Magritte, and I couldn’t pass up the chance to wear it to @sfmoma for the Magritte: The Fifth Season exhibition! The painting depicted is Sheherazade, 1950. Check out my saved Story to see more from the fabulous exhibition. #MagritteSFMoMA #thisisnotahashtag

Une publication partagée par Ariel Adkins | Artfully Awear (@artfullyawear) le

Plus à voir sur son Instagram.

A lire aussi :

39 réflexions sur « L’artiste du Vendredi : Ariel Adkins »

  1. J’aime beaucoup le monde coloré et nature de cette artiste, les robes sont une belle idée créative originale. Merci Emma pour cette découverte.

  2. J’aime beaucoup ce que fait cette artiste. Elle s’inspire de tableaux de maître et ses réalisations sont très agréables à regarder.
    Merci Emma
    Christiane

  3. J’adore, je regarde ces quilles pleins de couleurs et de gaîté alors que dehors il tombe un déluge accompagné de coups de tonnerre, cela me remonte le moral. Merci Emma et bon week-end

  4. C est superbe!!!! et ces robes whaouhh…. j e les trouce toutes si lumineuse elle redonne du moral….et celle des nympheas ah je suis sous le charme et la création de cette artiste est tellement colorée merci pour cette journée

  5. Idée amusante mais au final les robes ne sont pas toutes portables, j’entends esthétiques.
    Il s’agit en fait de peinture sur un vêtement (on voit l’artiste sur instagram en train de peindre le dos d’un modèle) et cela ne correspond pas vraiment à ma vision de l’art textile; de textile, ici, il n’y a que la fond de la robe. A t-il été imaginé par l’artiste ou est ce un vêtement lambda?

  6. Rigolote cette jeune femme, sa vie doit être haute en couleurs. Pas de place pour le spleen. C’est vraiment superbe, j’aime beaucoup. Merci pour cette belle découverte

  7. Bonjour Emma
    C’est original et inventif, après on ne mettra pas ces robes pour aller travailler!Mais pour ne pas passer inaperçue pourquoi pas. Merci Emma pour cette découverte. Bon week-end. Patchou

  8. Je trouve ça assez sympa, mais pas très original, copie d’une œuvre sur un tissu transformé ensuite en vêtement ne me parait pas une “création” extraordinaire

  9. Merci Emma pour cette sélection ! J’aime beaucoup le concept de s’approprier l’art dans le quotidien, surtout quand on a le talent, la joie de vivre et l’humour de Ariel Adkins.

  10. Merci Emma…. belle découverte…. j’adore même si ce n’est pas facile à porter au quotidien…. c’est ludique.. Bon weekend à toute ton équipe…et à toi…

  11. Super sympa ! C’est vrai, ça… Quand on aime une toile au point de rêver de s’y noyer, pourquoi ne pourrait-on pas avoir envie de la revêtir ? Les Nymphéas, entre autres, ont déjà été déclinés sur du tissu d’ameublement… Les transférer sur un tissu plus léger et y tailler une robe ou une jupe est une idée magnifique. De quoi vivre dans le tableau que l’on aime….. Moi il me plairait beaucoup de pouvoir m’habiller de nymphéas ou des Iris de Van Gogh…

  12. Bonjour, Waouhh, très beau, excellente idée. Je pense qu’en sortant ces robes de leur modèle, elles pourraient être portées…
    Merci pour ces couleurs

  13. Que l’idée soit nouvelle ou pas, c’est chouette! Et j’aime. J’ai eu des pulls tricotés par ma mère d’après Matisse et Kandinsky- que j’ai toujours!- qui faisaient des envieux-ses. J’imagine le plaisir de porter cette jupe d’après un tableau d’Hilma af Klint…..Merci Emma pour la diversité de vos trouvailles, ça me ravit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *