L’artiste du vendredi : Alexandra Kingswell

Alexandra Kingswell est une artiste anglaise qui fait des patchs contemporains très colorés.

Son processus de création est étonnant :
« Je prends plaisir à créer des choses – des choses qui sont tellement plus que la somme de leurs parties – à trouver de nouveaux motifs en explorant la beauté de la couleur, du nombre, de la séquence et de la proportion à travers le tissu. Partant d’un schéma de couleurs harmonieux, parfois inspiré d’un poème ou d’un autre texte, ou d’un numéro spécial, j’impose une séquence mathématique, coupe, réorganise selon la séquence, et vois ce qui se passe.
Ce qui apparaît apparaît souvent au hasard, mais est en réalité très loin d’être aléatoire. Les pièces finies leur confèrent une «étanchéité», une intégrité qui ajoute de la beauté au travail final. J’aime ce processus. Cela me ravit toujours et me surprend. »

Plus à voir sur son site.

A lire aussi :

37 réflexions sur « L’artiste du vendredi : Alexandra Kingswell »

  1. J’adore mais elle doit quand même calculer pour disposer ses couleurs et comment elle calcule pouvez- vous m’expliquer ce qu’elle veut dire « dispositions pi ».
    Merci

    1. D’après les explications de l’artiste, elle a simplement affecté une couleur à chaque chiffre de 0 à 9. Puis elle a aligné les couleurs selon le nombre Pi : 3,14116… etc. Dans le deuxième quilt, 3 est jaune, 1 est bleu foncé, 4 est bleu clair et ainsi de suite.
      Puis elle a poussé sa recherche plus loin en affectant des couleurs chaudes aux nombres impairs et des couleurs froides aux nombres pairs.
      Puis elle a affecté des bleus et verts aux nombres premiers, des blancs-rouges-oranges-jaunes aux nombres premiers.
      Le bouton cousu représente la décimale.
      Puis elle a fait des expériences avec les triangles basées sur le nombre Pi et enfin dans le tout dernier, elle explore l’occurrence du chiffre 7 dans Pi (7 étant représenté par un carré orange vif).
      Très intéressant!
      Amicalement,
      Claire

      1. Merci Claire pour toutes ces explications. C’est plus compliqué que je le pensais même si, de toute évidence, le travail n’est pas aléatoire. Cela me rappelle les travaux de Kandisky sur les concordances entre couleurs, maths et musique.

        1. Oui, il y avait eu une thèse passionnante dans les années 90 nommée « Gödel, Escher, Bach » à ce sujet. L’art et les mathématiques ont toujours fait bon ménage!

          1. Merci pour l’info.
            Je me suis décidée: je vais tenter un sudoku (résolu) en choisissant 9 couleurs, unies de préférence mais pas que…
            Je vais faire un modèle papier et si je vois que cela tient la route, je fonce!

      2. merci de ces explications, fort intéressantes. Pouvez-vous nous dire où vous les avez trouvées ? car le site n’est pas très disert et j’aimerais en comprendre encore un peu plus. Y a-t-il un livre ? L’avez-vous rencontrée ?
        merci encore !

  2. Bonjour Emma

    Quelle luminosité! C’est coloré,gai, lumineux, j’aime beaucoup.
    Merci Emma de nous faire découvrir toutes ces artistes qui nous inspirent!
    Belle journée à toi et à ton équipe. Patchou

  3. Comme quoi, il n’est pas toujours nécessaire de faire compliqué pour un effet bluffant. La simplicité a sa place et encore un bel avenir. Tout ce que j’aime.

  4. Bonjour Emma,
    Très très très intéressant cette découverte,je pense que je vais m’en inspirer pour un prochain patch,merci et belle journée .

  5. j’aime beaucoup ce travail coloré et réfléchi. Sur le site on prend conscience de toute la préparation en amont.Le résultat final n’a rien d’aléatoire.
    C’est très tentant!

  6. Qui a dit qu’un ordinateur n’est pas capable de créer de belles choses ? Quand il y a une merveilleuse artiste derrière lui, bien sûr. Magnifique !

  7. Bonjour, très intéressant avec l’explication de Claire sur Pi.. Moi, les Maths…. mais bon, c’est pas la raison…. c’est trop géométrique cet art là pour moi, j’aime le central avec des petits carrés qui coupent un peu et font vivre le Patchwork, mais sinon, ce n’est pas trop le genre de création qui me tente. Il en faut pour tous les goûts. Salutations d’Allemagne où il reneige et prévu moins 10 ce Week-end… et j’habite pas en montagne… . Quelle galère. De quoi se confiner chez soi avec un bon feu et une machine à coudre… Merci quand- même Emma pour ce partage et tous les autres. A bientôt.

  8. Tonique, joyeux ! Ça dégage ….merci Emma , profitez bien de l’Inde que j’aime beaucoup pour les mêmes raisons que ces patchworks

Répondre à Joce34 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *