L’artiste du vendredi : Agathe Mania

Aujourd’hui, découvrez les créations d’Agathe Mania, étudiante à l’école Duperré, qui explore les livres dans son travail de fin d’étude.

Broderies littéraires par Agathe Mania Broderies littéraires par Agathe Mania

Des broderies tout en transparence et délicatesse, voile de poussière précieuse sur des livres aux pages jaunies…

 

Broderies littéraires par Agathe Mania Broderies littéraires par Agathe Mania Broderies littéraires par Agathe Mania Broderies littéraires par Agathe Mania

Visitez son tumblr pour d’autres projets.

A lire aussi :

23 réflexions sur « L’artiste du vendredi : Agathe Mania »

  1. J’aime beaucoup l’idée de « détourner » les vieux livres, il en ressort de la poésie, une autre histoire , que l’on construit soi-même… J’admire ici le travail de broderie, ajout de tissu . Merci Emma pour les magnifiques découvertes de chaque semaine ,
    Très bon week-end .
    Michelle

    1. Pour les tissus, tu peux trouve dans les brocantes, sur les marchés (les fripes…), voir aussi les entreprises de recyclage de vêtements, je ne suis pas habitante de la région parisienne mais je crois qu’il y a des magasins de tissu genre discount .
      Voilà, quelques idées… Bonne journée,

      Michelle

  2. j’aime beaucoup surtout le livre , surtout ne plus se défaire de ses vieux « bouquins »
    voilà comment les recycler

    merci Emma pour cette découverte

  3. super cette idée de redonner une nouvelle vie à des vieux livres plutôt que de les jeter .je les vois bien sur un banc ou à côté du fauteuil près de la cheminée.il fallait y penser ; bravo

  4. Jamais au grand jamais je ne voudrais abîmer mes livres même mes vieux livres,
    j’y tiens beaucoup et c’est – à mon avis – ne pas respecter l’écrivain car on troue
    les pages , on les coud , on les plisse, etc…
    Cela me met mal à l’aise envers l’écrivain.
    Désolée EMMA mais je n’adhère pas à cette artiste.
    A bientôt.
    Christiane.

  5. Le livre est une chose sacrée pour moi. J’en lis, je les accumule, ne peux pas m’en séparer sauf pour les donner et encore très difficilement. C’est chargé de savoir. Les livres anciens, très beaux qui plus est, plus que tout autre. Pour moi il est impossible de les utiliser comme un banal objet.
    je n’apprécie pas
    anik

  6. Je ne vois pas l’intérêt de ce travail.Il n’y a pas assez de lien entre le support,le livre et le travail textile qui le cache en partie,génant la lecture donc le message de l’écrit.
    Sylvie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *