33 réflexions sur « Happy Lundi! »

  1. vous avez raison – il ne faut pas abandonner nos rêves. et faire le maximum pour les réaliser que ce soit des rêves ou des projets . merci pour ce film très mignon
    cordialement Christiane qui attend sa commande avec impatience pour réaliser son projet . un patch pour les 18 ans de ma petite fille

  2. Mignon, oui mais ambigu, très américain avec démonstration sur le thème de l’esprit d’entreprise et de la réussite. Ce n’est pas dans l’esprit de Noël qui repose à mon sens sur l’espérance et le partage.
    Bonne journée à toutes.

  3. Ne pas perdre son âme d’enfant et se dire qu’avec de l’espoir et de la ténacité, tout est possible.
    Bonne journée et bonne semaine sur cette note positive

  4. L’esprit d’entreprise pour arriver à réaliser ses rêves c’est le propre de la nature humaine… pour ceux qui ont envie d’avancer… c’est comme ça qu’on a inventé l’aiguille à coudre, le peigne, la machine à découper des poèmes dans une plaque de tôle etc… et c’est très bien…
    Merci pour ce joli dessin animé plein de poésie
    Bonne journée

  5. Merci Emma pour ce moment de bonheur, j’aime beaucoup le graphisme et l’histoire … juste un peu peur à la fin quand la fusée ne fonctionnait pas … la fin est super . J’ai le bonheur de ne pas avoir perdu mon âme d’enfant .
    Amicalement

  6. Merci Emma,
    C’est un joli conte qui montre que la persévérance mène jusqu’au bout des rêves.
    Il TRAVAILLE toute une vie, ce rêveur, pour aller dans les nuages.
    Il va dans le ciel, son objectif d’enfant, mais …l’argent pour armer la fusée….ne tombe pas du ciel !!! Il le gagne ! On ne vend pas tous du jus d’orange, mais on en est quand même tous là : on a besoin, et envie d’argent mais il faut TRAVAILLER pour cela. En tout cas, mes parents me l’ont dit et je l’ai dit à mes enfants. Bien sûr il y a des rêves accessibles et d’autres pas.

    1. voyez ce que je dis à Anne Marie Guillon. C’est aussi ce que vous décrivez, en quelque chose la métaphore du paradis. Le paradis est sur terre, fabriquez-vous le.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *