Happy Lundi!

Dire "Non" au plastique

🚯 Cette ville au Guatemala a totalement banni le plastique. Et regardez ce par quoi elle l'a remplacé.

Publiée par AJ+ français sur Dimanche 15 avril 2018

Dire non au plastique, un challenge plus compliqué qu’il n’y parait, tant le plastique est présent dans notre vie quotidienne. Mais si chacun se pose la question chaque jour, on peut chacun diminuer beaucoup notre consommation de plastique (surtout celui qu’on n’utilise qu’une seule fois).

A la boutique, pas facile de s’en défaire pour conditionner les kits par exemple, ni pour les enveloppes d’expédition : le kraft n’est pas assez résistant, et si on met tout dans des boites cartons, ça revient très cher, et on est obligé de tout envoyer en colissimo, plus de lettre simple, qui sont moins chères pour vous. Mais on essaie de recycler les cartons, de ne plus acheter de plastique bulles et on n’utilise en calage que des matériaux de récupération. ça n’est pas suffisant, mais on continue de chercher à s’améliorer.

Et vous, vous avez des idées?

64 réflexions au sujet de « Happy Lundi! »

  1. Le plastique pollue depuis très ÉT trop longtemps Il peut être remplacé par des sacs en tissus qui sont lavables ou des sacs au crochet À nous toutes de réfléchir Bonne semaine à toute

      1. j ai répondu ce matin mais en lisant la totalité des réponses je regrette que certaines personnes prennent ce blog si agréable et instructif pour régler leur comptes
        continuez Emma on apprécie beaucoup et pour ma part j’attend le lundi et le vendredi avec impatience !!!!!
        donc a vendredi

  2. Je n’accepte plus les sacs en plastique sur le marché, j’ai mon sac et mon panier;
    et lorsque mes commerçants locaux me livrent dans un sac en papier je le leur ramène le marché suivant. Oui je suis vieux (77) mais cela fait longtemps que je pratique.

  3. Nous devons tous faire des efforts, sans exception y compris et surtout les industriels, revoir tout notre système économique, pour que les générations futures puissent vivre dans un monde meilleur. Mais est-ce une utopie ?
    Bises de F-C

  4. Il y a des sacs plastique 100% recyclables (et réutilisables plusieurs fois) utilisés pour les livraisons par certains magasins.

    Pour le reste sachons que le plastique est partout (voitures, des tas d’objets du quotidien, etc.), le tout est de les rendre recyclables.

      1. Si vous parlez des sacs, oui, on peut largement s’en passer.

        Mais regardons dans notre maison : combien d’objets en plastique et quelles solutions de rechange ? On ne reviendra pas aux branches de lunettes en véritable écaille par exemple.

        Le plastique a constitué une révolution. Il peut être souple, très dur, fin, esthétique, il est imputrescible, se prête à toutes les formes, est généralement peu cher et encore bien d’autres choses. Impossible de s’en passer mais les idées de recyclage fleurissent. Je ne sais pas si d’autres matériaux pourront être utilisés mais sûrement pas à court terme. Il faut donc penser recyclage dans une première étape. Plus tard, bien plus tard, lorsque le pétrole sera sur sa fin, ………………………………..

        1. c’est totalement faux ! Déjà, la fin du pétrole, ce n’est pas pour « bien plus tard », c’est pour demain … Et puis, le recyclage, comme l’a dit Emma, est bel et bien un pis-aller qui donne bonne conscience aux sociétés nanties que nous sommes. Il faut savoir qu’une partie de nos matériaux soi-disant recyclables partent dans des pays « en voie de développement » afin d’y être triés et traités (Brésil, Asie), pays qui sont totalement submergés par nos ordures, et où nous (citoyens anonymes) entretenons à distance, sans le savoir, des classes sociales de parias destinés à vivre sur ces immondices sans jamais en voir la fin. Il est impérieux et urgent de créer des matériaux SYNTHETIQUES, certes, mais issus de matières organiques et donc capables de terminer leur cycle de vie « naturellement ». Ce que nous appelons plastique, visuellement, est parfois un produit entièrement naturel et compostable (cf les sachets en amidon de maïs ou pomme de terre). Nos scientifiques sont tout à fait capables d’orienter leurs recherches dans cette direction, pourvu qu’il y ait un choix politique qui soutiennent financièrement ce travail.

          1. et bien sûr comme l’a dit Emma aussi, de revoir de fond en comble (bien que par étapes, au niveau individuel), notre façon de consommer. Pour revenir aux lunettes, ai-je réellement besoin de cette 2e paire de lunettes à 1€ telle que l’offre l’opticien ? la réponse peut être oui pour certains de nous, je ne le nie pas, mais je pense que parmi ceux qui la choisissent, nombreux sont ceux qui auraient pu en fait s’en passer … Je crois qu’une bonne part du travail en faveur de la protection de notre environnement consiste à se poser des questions soi-même au fil de nos actes quotidiens, et non d’attendre que d’autres agissent, inventent, réglementent.

          2. Vous avez sûrement raison. Je ne suis pas une spécialiste, j’ai simplement lu et entendu récemment que le pétrole avait encore de beaux jours devant lui, et cela pour deux raisons principales : le remplacement par le gaz de schiste, et l’existence de nappes non encore exploitées. Pour le reste, je ne sais pas quel est le potentiel scientifique permettant de transformer la biomasse en produit de remplacement de tous les plastiques, ce n’est pas ma partie.
            Ma deuxième paire est gratuite, elle est « de soleil ». Les vieilles paires je les rapporte chez l’opticien, paraît-il qu’il les envoie dans les pays nécessiteux, mais évidemment si elles finissent sur les tas d’ordures, c’est raté.

  5. Mon travail de hier matin, 25 linguettes tissu éponge et coton pour remplacer ses linguettes industrielles, ce sera son cadeau d’anniversaire !!!
    Voilà ma pierre à l’édifice !!

    Belle journée !!

      1. non, pas tout à fait. Ce sont des carrés à laver indéfiniment (12 x 12), utiles pour les fesses des bébés et pour les mains poisseuses des plus grands. On peut les amener en promenade. Ils sont plus légers que des gants car un côté tissu éponge et un côté cotonnade imprimée.
        C’est très joli, pratique et facile à faire avec tous les restes de tissus patchwork.
        J’en ai trouvé l’été dernier à Perpignan dans un petit marché de créateurs et ils ont fait la joie d’une jeune maman (un brin écolo, il faut le dire).

        1. Mes petits-enfants ont été lavés avec des linguettes, un poil plus grand 18×18 environ et maintenant ça se débarbouille avec et moi .. un masque d’argile et hop une linguette pour enlever le tout !!!
          Et c’est si facile à faire, ma petite-fille (8 ans) a appris à utiliser la machine à coudre en réalisant ses linguettes !!

          1. Moi j’utilise bêtement des gants de toilette du commerce.

            Mais qu’est-ce donc que des lingUettes ? Des petites langUes ?

            On écrit lingettes, pour faire je et non gugugu

      2. C’est exactement ce que j’allais répondre qd j’ai vu votre réponse Emma.

        Mais espérons qu’on ne reviendra pas à certaines horreurs en tissu éponge qui ont rendu la vie impossible et pas du tout hygiénique aux femmes. J’en (re)frémis. Et pas non plus aux couches pour bébé en tissu,

    1. Mais au fait pourquoi parlons-nous de lingettes ? Elles sont en intissé et donc pas à base de pétrole non ? l’emballage est peut-être en plastique.
      Pour des raisons de difficultés passagères, j’ai acheté récemment un paquet de lingettes imprégnées pour le ménage et un autre pour la toilette (pour bébés). Mais je n’ai pas pu les utiliser tellement leur parfum m’indispose. J’ai tout de suite la nausée, redoutable. Cela devrait sentir le savon pourtant.

        1. Est-ce qu’elles vous sont utiles au moins ? C’est vrai j’ai ce défaut, ou bien cette qualité c’est selon. Mais je suis très loin de tout corriger rassurez-vous. Là tout de même cela sautait aux yeux non ? Et surtout à l’oreille.

          1. oui, cela sautait aux yeux et à l’oreille, et alors?
            Pourquoi vexer inutilement les gens? cela vous apporte t-il quelque chose? nous ne sommes pas ici dans la dictée de Bernard Pivot mais dans un échange qui devrait être totalement convivial

          2. zut, mon commentaire s’est échappé je crois, alors je recommence. Je réponds donc à Anne-Marie à propos d’orthographe. Je ne comprends pas qu’on puisse se vexer pour cela. C’est un service rendu par pur altruisme. Mais si cela doit gêner alors je m’abstiendrai. Cependant jamais je ne laisserai un ami, ou quelqu’un que j’estime, dans l’erreur. Et l’on m’en sait gré. Moi-même, lorsque j’étais encore jeune et que je faisais encore quelques fautes résiduelles, j’ai été reconnaissante aux personnes qui me les ont corrigées. J’ai toujours aimé apprendre et progresser. Mais il est vrai que ne connaissant personne ici, je peux laisser courir.

  6. Bonjour, ….. il faut utiliser des sacs tissu pour faire ses courses, j’en ai mis plusieurs dans la voiture …. très pratique….. bonne journée et bonne semaine , merci à eux de nous donner l,exemple

  7. Lorsque j’avais 10 ans, c’est à dire il y a 50 ans, maman faisait ses courses avec son panier ou son sac à roulettes et des poches en papier que nous gardions bien précieusement. Ca ne nous a pas fait mourir !!!!!!
    Le commerçant a toujours l’air ahuri lorsque je lui donne un sac en papier ou en tissu ! Quant au supermarché, n’en parlons pas !!!!

    1. Super reportage….. j’adore cette magnifique idée… nous pouvons tous contribuer à notre échelle, mais la grosse industrie freine: question argent et politique
      Ma fille habitante de Toronto utilise depuis longtemps des sacs en tissus ou vieux rideaux pour les courses , des lingettes tissus etc…… et j’essaye de suivre son exemple . Merci Emma de nous ouvrir les yeux et continuez ce magnifique travail.
      Très bonne semaine à toutes
      Sue

  8. Superbe initiative en effet, et exemple à suivre au maximum ! c’est vrai que notre négligence et notre état d’esprit peut nous tuer…Oui je sais c’est un peu fort peut-être mais essayons de réagir maintenant je pense que cela est possible . Mon père disait :
     » quand on veut, on peut… » et tout est là ! la volonté d’abord, un peu de discipline et d’efforts ensuite…Une bonne réflexion pour chacun.
    Merci Emma

  9. Super reportage….. j’adore cette magnifique idée… nous pouvons tous contribuer à notre échelle, mais la grosse industrie freine: question argent et politique
    Ma fille habitante de Toronto utilise depuis longtemps des sacs en tissus ou vieux rideaux pour les courses , des lingettes tissus etc…… et j’essaye de suivre son exemple . Merci Emma de nous ouvrir les yeux et continuez ce magnifique travail.
    Très bonne semaine à toutes
    Sue

  10. Savez-vous que nous avons la possibilité de laisser aux caisses de supermarché les emballages que nous estimons superflus ?… et outre les lingettes alias gants de toilette, sacs pour les courses, il y a aussi les “couvercles” en tissu avec un élastique au bord pour les petits récipients de restes pour le frigo. Et si l’on cherche sur internet à la rubrique “zéro déchets” il y a une foule d’idées. Alors bonne recyclage à tous et toutes.

    1. oui, j’ai vu cela. Mais quel est le but de la manœuvre ? Protester contre les emballages inutiles ? Alors d’accord. Sinon c’est laisser au supermarché le soin de faire le tri entre les emballages plastiques et ceux en carton, ce qu’ils ne feront pas. A moins qu’il y ait deux bacs peut-être.

      1. Oui, je sais, ce n’est pas la meilleure solution, mais on peut rêver : ça peut faire prendre conscience de la surproduction d’emballage aux grandes surfaces. D’autre part quant je vois la manière de jeter de beaucoup de personnes parfois je perds courage, d’où mon plaisir à ces messages.

  11. Bonjour, pour envoyer par la poste sans plastique ? … ça me fait penser à un envoi que mon fils avait fait depuis l’Inde ou la Chine(je ne sais plus, il avait fait un périple de deux ans)… et là, c’était un assez gros colis… eh bien, l’emballage avait été fait avec du tissu (pas par lui, par le « transporteur ») une toile rustique… cousue pour être fermée… et l’adresse écrite directement sur la toile. Voilà un moyen écologique pour envoyer, non ? Bien amicalement.

    1. … et voilà, ce que j’allais dire pour les colis à envoyer de la boutique. Pourquoi pas les envelopper (voir coudre)et les Kits et autres tissus commandés dans une toile simple mais « costaud » (alors là je ne sais pas si il y a un e ?).
      En tout cas, il faut l’on fasse tous un effort, l’exemple cité est exemplaire et oui on retourne aux us et coutumes de nos ancêtres, et alors pour une fois que le mot vintage n’est pas « bobo » !
      Bonne semaine.
      Ursula

  12. Merci de nous tenir informer surtout pour une cause pareille. Merci pour ce beau reportage et si toute la planète réagissait pareil cela serait formidable et on pourrait espérer un avenir meilleur. Alors mettons nous à penser très fortement comment nous débarrasser du plastique. Bonne journée

  13. Merci Emma de réveiller nos consciences ( avec le plastique par exemple), de nous booster ( je ne suis pas sûre de l’orthographe) avec des envois d’oeuvres d’autres artistes,
    Et si on faisait comme en Inde qui envoie des paquets cousu dans un tissu portant l’adresse? Pas de plastique, pas de carton et un tissu qu’on peut récupérer comme le fait Francine Flattard qui deviennent ensuite des objets d’art?
    Quand j’habitais le Zaïre, il y de cela plusieurs années, les sacs de farine était en toile de coton blanc ou écru . Nous les avions récupérés et fait de petites salopettes rigolotes ( farine de Matadi produit de la République du Zaïre)…pour enfants, tabliers de cuisine et même des sacs écolo pour transporter des denrées…
    Not macht erfinderisch dit-on en allemand: la nécessité rend ingénieux! A nous de trouver… Moi j’aime bien recevoir des colis enveloppés dans du tissu…
    En toute amitié. Marie-Alice

  14. J’ai assisté à une conférence zéro déchet et ce qui m’a le plus marqué c’est qu’il ne faut pas essayer de changer toutes ses habitudes d’un coup, ça ne marchera pas. Il faut se lancer des défis, un par un.
    Pour moi c’est refuser le papier à la boulangerie et apporter mon sac en tissu.
    Emballer mes cadeaux dans du tissu et expliquer pourquoi.
    Ce n’est pas grand-chose encore mais si tout le monde s’y met, ça fera beaucoup comme le colibri….

  15. Bravo au Guatemala pays qui semble très
    écolo.
    Je vois que Solli est toujours notre prof. de français.
    Merci Emma pour ce rappel ,personnellement
    j’ai fait des sacs en tissu mais malheureusement les voitures et plein
    d’autres objets sont en plastique et rien
    actuellement pour le remplacer.
    Amitié.
    Christiane

  16. Bonjour à toutes et tous. Dans notre belle vallée de la Drôme, classée biovallée, et dans le Vercors (parc naturel), la pratique du sac en tissu pour les vracs (légumes, graines, fruits, pain, etc.) et l’utilisation des paniers en osiers ou les chariots à roulettes pour les marchés sont une coutume qui perdure et qui est une sorte d’institution pour les jeunes générations. Je fais des tote bags en patchwork et/ou broderie avec des tissus que je récupère en recyclerie. Je les offre autour de moi (famille, amis, connaissances, hasard des rencontres)! Une petite contribution écologique et … je me fais plaisir en même temps car je bricole.

    1. Également cela fait plusieurs années que je fais des sacs en tissus avec des restes ou en patchwork, en plus cela personnalise on est pas tous standards, et ces sacs je les offre et ils servent….

    2. Bonne idée de cadeau. À lancer. Pour choses utiles.
      Pour ma part j en ai toujours un ou deux dans mon panier de course. Et dans mon sac à main. Très utile. Pour moi ou pour les autres. Parfois!!!!

  17. J’ai vu et partagé cette vidéo sur Internet. Je me suis dit que si un petit pays comme le Guatemala est capable de le faire, nous devrions peut-être y arriver également même si c’est assez difficile.
    Ceux et celles qui n’y croient pas devraient regarder les vidéos qui montrent la pollution des fleuves dans les pays en voie de développement où l’on n’apprend pas aux populations à respecter leur environnement. Tout le monde connaît le Taj Mahal en Inde, sachez les personnes négationnistes que ce magnifique monument qui a plusieurs siècles d’existence, est en train de mourir à cause de la pollution … entre autres monuments célèbres; il y a aussi l’Acropole et des tas d’autres endroits comme cela.

    Merci Emma pour toutes ces vidéos très intéressantes.

  18. Merci, mille mercis. Il était une fois dans un petit village très très loin au Guatemala, des résistants au « plastique c’est chic ». Si seulement plus de gens se servaient de leur cervelle et se retroussaient les manches comme ces villageois ! Est-ce que cette vidéo a été diffusée lors des JT ? (je regarde peu la tévé… sorry). Je vais essayer de partager cette vidéo aussi.
    Mille mercis Emma

  19. Merci pour cette vidéo. Chez moi , les supermarchés ne donnent plus de sacs plastiques. Pour les fruits et légumes, sacs papier ou sacs plastiques en amidon. J’ai toujours mon petit sac pliant dans mon sac à main. Et pour le marché, je prends les grands sacs cabas donnés par les supermarchés.

  20. Bonjour,
    Vidéo très instructive, avec nos machines et nos stocks de tissus, beaux , pas beaux on fait pleins de sacs, je les utilise depuis un bon moment, pour le fromage, les fruits , les légumes etc… et je ne rencontre aucune opposition de la part des commerçants, au contraire , un sourire et souvent merci, et de l’intérêt de la part des autres clients, c ‘est ma part de colibri,
    Bonne journée à toutes

  21. Bonsoir. J’utilise des sacs en papier ou en tissu autant que possible.
    Pour les sacs en amidon de maïs, je suis un peu plus réticente car je pense que le maïs est sans doute arrosé pour les produire…en tout cas je me pose la question…
    Peut-être quelqu’un a-t-il la réponse
    Merci à toutes pour vos commentaires intéressants

  22. Pour les kits, il serait possible d’utiliser des grandes enveloppes kraft A4, avec une jolie photo collée dessus, cela evite aussi l’électricité statique.

  23. Moi je suis de la génération ou le plastique a changé ma vie … en mieux, mais comme toutes choses nous n’avons pas assumer la suite. Je fais en sorte de ne prendre que les bons cotés mais bravo à tous ceux qui aujourd’hui font en sorte qu’il devienne moins indispensable. Il faut aussi penser à tous ceux qui ont un emploi dans ces domaines qu’en fera t on demain… des chômeurs… personne n’évoque ce problème et pourtant

  24. Bonjour,
    Force est de constater que le plastique est omniprésent dans le commerce de grande surface principalement… et que certains sacs payants sont encore plastiques. Beaucoup sont recyclables c’est déjà un progrès. Sacs non recyclables ou pas, ils sont réutilisables jusqu’à l’usure c’est déjà ainsi, enclencher un comportement positif que chacun peut avoir au même titre que le tri des déchets.
    Au niveau des emballages, les laisser à la grande surface demande l’effort et le temps pour le consommateur de déballer…
    Le choix de ne pas acheter les produits qui ne peuvent être déballés (ex : jambon sous vide …) est encore une possibilité.
    Le consommateur peut faire bouger les choses… Choisir des produits au détail et à la coupe où il se trouvent et le plus souvent possible. Ce sont aussi des choix de vie pas simples quand le marketing flatte à longueur de temps la recherche du confort et émoustille les désirs de chacun.
    Quant à la logistique et aux emballages carton, pour un commerce c’est un investissement qui peut devenir une marque de qualité si tant est que le consommateur reste fidèle à ses principes et choisisse de s’approvisionner ou non selon ses critères écologiques.
    Merci Emma d’éveiller notre bon sens.

    1. Exactement. C’est un vrai changement de mode de vie auquel nous devons faire face. Et le plastique,le jetable, le suremballage se niche partout. Sans parler des « cadeaux » des magasins ou des restos, des échantillons dont on ne se sert pas, du tout prêt qui est toujours très emballé…

  25. adoptons le comportement du colibri..ne rien attendre des beaux discours et faire de petits efforts chacune selon nos possibilités..nous n ‘ avons qu ‘ une maison terre commune..et bon patch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *