Archives pour la catégorie patchwork

Un avant-goût de l’Inde

C’était le thème du salon pour l’Amour du Fil à Nantes en avril, Indie-Boho, et un marchand indien avait fait le déplacement pour présenter des patchs indiens uniques, qui ont fait un tabac!

Fait à partir de saris de coton recyclés, ces patchs marient les couleurs chacun dans leur style : parfois patchwork d’une multitude de couleur, parfois tiré d’un unique sari ou assemblage de 2 ou 3 grands morceaux. Réversibles, les 2 faces se répondent ou s’opposent.

 

Ici, 2 faces très différentes, des petits rajouts et des points de broderies.

 

Contrairement à nos patchs, ils ne sont pas matelassé avec du molleton, mais sont constitués de 3 à 6 épaisseurs du fin tissu des saris en fin de vie : Résultat, des quilts d’une grande souplesse, très doux au touché, avec parfois des imperfections, taches, usure du tissu ou pièce pour cacher un trou.

 

Tous sont quiltés au petit point, régulièrement et sur toute leur surface, quel travail!

 

Sur celui-ci, on repère plusieurs « patchs » et aussi un tissu de dessus (violet) très usé qui laisse apparaitre les tissus du dessous (orange et vert). Un de mes préférés!

 

Ici 4 grands morceaux,

 

et sur celui-ci un vrai patchwork de couleurs!

 


 

J’en ai ramené une jolie sélection du salon, et je vous les propose à la vente sur le site et en boutique. N’hésitez pas à nous demander plus de détails ou des photos supplémentaires si vous êtes intéressé!

J’en profite pour vous reparler des voyages en Inde. Si celui que j’accompagne est complet, Dany a encore des places pour des voyages orientés textiles en octobre 2017 et en janvier 2018, contactez là ici pour plus d’informations!

 

100 jours 100 blocs avec Tula Pink!

C’est un joli challenge que nous propose Corinne du blog l’Atelier Cocopatch : Un bloc par jour pendant 100 jours, blocs tirés du livre de Tula Pink, 100 modern quilt blocks.

Le principe est simple, chaque jour du 5 mars au 12 juin 2017, pendant 100 jours un bloc sera publié sur le blog de Corinne. Ce sont des blocs simples et modernes, faciles à réaliser à la machine! Continuer la lecture de 100 jours 100 blocs avec Tula Pink! 

Comment faire un modèle avec un patron en inch?

Voilà, vous venez de l’acheter, ce superbe patron qui vous faisait de l’oeil depuis longtemps. Alors vous l’ouvrez, et là, patatras, catastrophe, horreur, malheur, les inches et les  » sont partout, et vous vous demandez comment vous allez y arriver. Vous sortez la calculette, et commencez à couper le premier rectangle de 7,43621cm x 26,28267cm… et vogue la galère!

THE(1)

 

Alors voici mes conseils pour suivre facilement un patron en inch

1 – C’est quoi un inch?
inch, c’est l’anglais de pouce. Le pouce est une unité de mesure du moyen-âge qui perdure encore dans certains pays, et particulièrement le Royaume Uni et les USA, qui n’ont pas adopté le système métrique. 1 pouce (symbole « ) = 2,54cm exactement.
il n’y a pas de décimales (pas de système métrique on vous dit!), les subdivisions seront 1/2″, 1/4″, 1/8″, voire 5/8 » d’inch. Le moyen-âge je vous ai dit!

Mais comme la plupart des créatrices de patchwork sont américaines, nous sommes souvent confrontées à ces mesures… et même si on traduit le patron (comme les papillons illustrant cet article), on ne fait pas les conversions, car rien ne tomberait juste!

2 – Couper et mesurer en inch

Voilà le conseil le plus important : si votre patron est en inch, vous allez travailler en inch, vous n’allez pas convertir en cm. Vous allez mesurer et couper avec règle en inch.

Il faut couper un rectangle de 3″1/2×7″. Allez-y, coupez le tel quel, sans penser aux cm, qui ne feraient que vous embrouiller. Les graduations de la règle prévoient les 1/4 et les 1/2, tout va tomber juste!

papillonWEB

Kit papillon d’après un  patron d’Elizabeth Hartman, en inch.

3 – Calculs : exception à la règle n°2
Seule exception: sortez votre calculatrice pour calculer les métrages de tissus, car ça sera plus parlant, et les boutiques françaises vendent en cm. Ensuite, rangez la et ne la ressortez pas!

4 – les coutures au 1/4″
C’est le dernier point : mesure en inch, couture en inch. Pour que le modèle tombe parfaitement, il faut absolument utiliser les valeurs de coutures prévues, à savoir toujours 1/4 d’inch. Sur les machines à coudre spécial patchwork, vous avez un pied spécial qui a cette largeur, et vous ne vous posez pas de questions (sur les Bernina, c’est le pied 37). Si votre machine n’a pas ce pied, faites des essais de coutures et mesurez les (avec une règle en inch!) pour que vos coutures soient exactement d’1/4 d’inch.

Pour illustrer cet article, je vous ai mis les photos d’un nouveau kit qui vient d’arriver en boutique, les Papillons par Elizabeth Hartman. Nous avons traduit en français le patron en inch, et choisi des batiks pour habiller les ailes des papillons. Le modèle original propose un très grand modèle, je l’ai réadapté pour en faire un plaid de 140x160cm.

IMG_20170113_160325

 

Et vous, avez-vous déjà fait un patch d’après un patron en inch? Est-ce que cet article va vous aider?

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

C’est magique, le fusing!

Ok, ça fait bien longtemps que je n’avais pas parlé d’un produit magique sur ce blog (pour voir d’autres « c’est magique », voir ici, ici ou encore ici). Mais aujourd’hui, je vais parler d’un produit que vous connaissez toutes : le Vliesofix. (Je vous entends déjà : « ben voyons, c’est ça son truc nouveau et magique, elle radote Emma », mais attendez un peu, vous allez voir..)

Donc le Vliesofix, thermocollant double face est super utile pour les appliqués simples sans prise de tête et rentrés et points invisibles,   mais imaginez-vous qu’avec, vous pouvez réaliser un patch entier, sans aucune couture?

 

tuto patchwork fusing

C’est bien ça, il n’y a aucune couture sur ce patch!

 

Voici comment faire :

Prenez des chutes de tissus et lavez les : c’est très important, car les tissus neufs ont de l’apprêt, qui va empêcher le vliesofix de bien coller. Ici, j’ai utilisé des tissus teints main et des batiks, qui sont déjà lavés.

 

tuto patchwork fusing

Collez du vliesofix au dos de chacun des tissus (ici, une vidéo sur le vliesofix), en posant 3 à 5 secondes sur chaque partie du tissu.Laissez refroidir puis décoller ensuite le papier protecteur. La partie amusante va commencer!

 

tuto patchwork fusing

Ici, j’ai décidé de faire du crazy log cabin, donc j’ai découpé (au cutter pour des bords bien nets) des bandes dans mes tissus. Je vais maintenant contruire mes blocs, en posant mes tissus sur du papier sulfurisé très important!). J’ai commencé par poser un morceau pour le centre puis je continue à en poser pour réaliser mon bloc. Je pose le tissu avec l’envers (la partie avec le vliesofix) contre le papier protecteur, et je fais en sorte que les morceaux se superposent légèrement (3 à 6mm). Le Vliesofix va adhérer temporairement au papier, mais se décollera facilement une fois refroidi.

 

tuto patchwork fusing

Une fois que j’ai posé quelques pièces, je mets un autre papier sulfurisé sur le tout, et je passe le fer bien chaud rapidement, juste pour coller les morceaux entre eux, et qu’ils ne bougent plus.

 

tuto patchwork fusing

En quelques minutes, voici mon premier bloc réalisé! Je recoupe ensuite au cutter les morceaux qui dépassent.

 

tuto patchwork fusing

Ensuite, j’ai voulu réaliser une bordure rayée. J’ai posé de petits rectangles les un à côté des autres, en les faisant se chevaucher légèrement, et en fixant régulièrement avec le fer.

 

tuto patchwork fusing

Une fois les bandes recoupées au cutter rotatif, il me reste de jolies petits morceaux que je garde précieusement pour un prochain projet!

 

tuto patchwork fusing

Si un des morceaux est trop court, ou mal posé, c’est très simple de mettre une (jolie) rustine pour remplir l’espace vide…

 

tuto patchwork fusing

J’ai ensuite assemblé les bandes sur mes blocs de log cabin, toujours avec le fer (aucune couture je vous dit!). J’ai fait exprès de ne pas avoir des bords droits 😉

 

tuto patchwork fusing

Puis, j’ai assemblé mes 4 blocs. J’ai posé le tout sur un molleton, et j’ai repassé le fer pour coller le tout ensemble sur le molleton. Il faut faire glisser lentement le fer pour bien fixer, mais attention cependant à ne pas surchauffer le vliesofix, car celà rendrait le tissu rigide.

 

tuto patchwork fusing

J’ai ensuite quilté rapidement sur les lignes, puis bordé, et voilà!

Si vous vous demandez si c’est durable : oui, ça dure! Et on peut même laver le quilt sans risque, j’ai testé pour vous (je parle d’un lavage occasionnel en machine, cette technique convient pour des tableaux à mettre au mur, pas pour des plaids ou couvertures lavés régulièrement). Si jamais un tissu venait à se décoller, passer simplement un coup de fer dessus pour le recoller.

Pour moi, ça a été une révélation ce premier patch en fusing, et j’en ai déjà commencé plusieurs! C’est génial de pouvoir travailler sans penser à la technique, en voyant immédiatement ce que ça donner, et même quand on travaille de toutes petites pièces.

Pour plus de détails et d’explications sur cette technique, venez suivre mon cours en ligne ici.

Et vous, êtes vous prêtes à essayer le fusing??

 

 

Concours : Pique et pique et vieilles dentelles

Tadam, comme je vous l’ai annoncé la semaine passée, je vous propose un nouveau concours pour cette fin d’année.

Le thème : la récup de linge ancien, dentelles, broderies… Si vous êtes comme moi, vous chinez, récupérez des vieux napperons, dentelles, broderies, sans trop savoir quoi en faire. Et ça s’empile dans une armoire sans qu’on ose y toucher. Et c’est dommage!

Je vous invite donc à créer une oeuvre nouvelle à partir de linge ancien.

P1160449

 

Voici toutes les infos sur ce concours :

– Il n’y a pas de format exigé, ni de forme : vous pouvez faire un patch, un sac, ou tout autre oeuvre textile de votre choix.
– Seule contrainte, utiliser au moins 30% de tissus anciens (dentelle, napperon, drap, …)
– Vous m’envoyez 3 photos, une des tissus anciens avant transformation, une de l’oeuvre en entier et une d’un détail avant le 10 décembre (des photos basse définition  suffisent). Pas besoin de s’inscrire, la réception des photos valide la participation. Envoyez vos photos à cours (arobase) aufildemma.com
– Un jury, composé de Nathalie Dentzer, Nathalie Legendre des Trésors de Nath, Katell Renon de la Ruche des Quilteuses et de moi-même, désignera 2 gagnantes, une dans la catégorie « tradition », et une dans la catégorie «  »contemporain ». Chacune se verra offrir un bon d’achat de 80€ valable dans toute la boutique. D’autres prix seront également distribués.

J’espère que vous serez nombreuses à participer, j’attends vos créations avec impatience!

Pour vous donner des idées, voici un sac que j’ai réalisé avec un napperon hérité de ma grand-mère.

P1160438

 

P1160443

J’ai teint le napperon dans des couleurs pastel, puis doublé avec un tissu gris, et adapté mes super anses à clip!
Je vous prépare un tuto très vite pour vous montrer comment je l’ai teint.

C’est donc parti pour le concours, je vous laisse cogiter!