Avent #3 : La peinture de Dorothée

J’aime beaucoup ce travail de peinture style impressionniste, avec ces quelques broderies…

Comme quoi on peut faire du beau avec peu…

dsc_0166

dsc_0165

dsc_0168

Par Dorothée du blog Somewhere over the rainbow:  » j’ai testé un truc sympa l’année dernière.
Le tempera : de la peinture faite avec du jaune d’œufs mélange avec des colorants naturels que l’on trouve dans la cuisine /curcuma/paprika/anis.
Quand le tissu est « peint » il se rigidifie légèrement et devient très facile à travailler en free motion, à découper, à appliquer.
 
Les couleurs sur mes photos font Noel car j’ai utilisé curcuma/garance/chlorophylle.
 
La technique est sympa, tout est permis ensuite. On peut faire des étoiles ainsi, des guirlandes, faire des mélanges textiles/papier etc… »

A lire aussi :

15 réflexions sur « Avent #3 : La peinture de Dorothée »

  1. la tempéra ( jaune d’oeuf +colorants) est une technique très ancienne utilisée pour faire des Enluminures.
    lorsqu’on la fabrique, il faut faire attention de bien enlever le germe de l’oeuf car il peut faire moisir la peinture
    je n’avais jamais pensé à utiliser cela pour peindre des tissus; cela m’ouvre (une fois de plus) de grands horizons ; merci Emma!

    1. Ce sont l’ouverture d’esprit et l’expérimentation qui font avancer toutes les formes de création et nous poussent à imaginer ce vers quoi on ne pensait pas aller…
      Merci à vous Dorothée et Emma.

    2. Nicole, je cherche toujours sur ce blog à montrer des techniques variées, des sensiblités différentes. Je poste même parfois des oeuvres qui ne me plaisent pas, mais qui propose une démarche intéressante et/ou novatrice. Après chacun aime ou pas, essaie ou pas, mais dire que c’est n’importe quoi, je trouve ça exagéré, et peu constructif.

  2. Bravo pour cette expérience, j’avais déjà utilisé ce type de peinture sur du bois (Icône) mais jamais sur du tissu.
    C’est une nouvelle technique à explorer et à, peut-être, s’approprier.

  3. Assez deçue aujourd’hui .Je trouve cela très brouillon
    et sans aucune originalité.
    Et quand on lave la pièce faite avec ce système bonjour
    les dégâts!…
    Malgré tout, merci EMMA;
    Christiane.

  4. L’ART est AUSSI dans la recherche de nouvelles techniques !!!!! tous les artistes passent par là !!!
    l’oeil averti NE voit PAS de fouillis comme vous le dites Salaun mais bien au contraire une utilisation géniale d’un matériau naturel !!!!

  5. Merci de nous faire connaitre cette technique , inconnue de moi, mais c’est bien d’apprendre des autres , même si cela ne correspond pas tjs à nos sensibilités, mais peut être à essayer tout de même !!
    merci à l’artiste du jour et merci de nous l’avoir présentée …il faut s’ouvrir aux autres techniques , sans à priori

    Christiane L

  6. Je connaissais la technique pour les enluminures (ayant eu le plaisir de voir une enlumineuse au travail), pour la peinture également (j’ai un mari prof d’arts plastiques) mais, moi non plus je n’aurais pas tenté la chose sur du tissu. Néanmoins, si la rigidité est relative et permet le travail d’embellissement derrière, cela mérite que l’on s’y essaye. Ensuite, je fais confiance à certaines que je connais pour obtenir le meilleur de cette technique et pour l’adapter à des réalisations de haute voltige…. Le n’importe quoi n’existe pas. Tout est en tout ; il faut simplement ouvrir ses yeux et son coeur. On a tout à fait le droit de détester, c’est le choix de chacun. Simplement merci à celle qui a soumis cette expérience !!!
    Les panneaux d’art textile sont rarement destinés à être lavés mais cette technique, si elle est appliquée sur un Tshirt par exemple, peut-elle être lavée ?

  7. Et bien, que de réactions ! Dans un sens comme dans l’autre….
    J’étais partie un long moment à l’étranger et je n’avais pas vu qu’Emma avait publié mon « expérimentation ». Merci Emma 🙂

    Comme l’ont souligné certaines, c’est une expérimentation, qui montre qu’avec peu de choses, on peut créer. Je n’ai pas continué d’utiliser le tempera, mais j’ai brodé plus tard par-dessus du tissu peint à l’acrylique car j’ai beaucoup aimé la texture du tissu ainsi rigidifié.

    Effectivement lors d’une exposition lors d’un Festival d’Art Singulier j’avais présenté ce tableau ce n’est pas celui-là qui a le plus interpellé les gens, qui ont de loin préféré ma broderie indienne ou les compositions textiles. Néanmoins, quelques personnes ont beaucoup aimé, sont restées devant, et rien que pour ça, j’ai été contente de l’avoir fait.

    Pour les questions : il faut juste mélanger le jaune et des colorants naturels, mais vous trouverez toutes les astuces en cherchant « peinture tempera » sur internet, des personnes beaucoup plus qualifiées que moi vous répondront.
    Et non, on ne peut pas laver si c’est sur un tshirt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *