5 conseils pour l’été #5 : Osez!!

Cet article est le cinquième (et dernier) d’une série de 5 articles, pour vous aider à développer votre créativité cet été.
1- Adaptez-vous à la saison pour trouver le temps et l’endroit pour créer
2- Profitez de l’été pour créer à plusieurs
3- Choisir les matières qui vont vous inspirer
4- Expérimenter sans but précis

———————————————————————————————–

Voici le dernier article de cette série, et je pourrai le résumer en un mot : OSEZ!

J’entends souvent : j’ai peur de me lancer, je ne sais pas faire, je suis débutante… Mais la clé de la créativité, ça n’est pas l’expérience ou la technique, l’essentiel, c’est de ne pas avoir peur de se tromper.

Pour être créatif, il faut surmonter la peur de se tromper...

 

De quoi parle-t-on ici : de petit bouts de tissus, de fils? de quelques gouttes de teinture? II n’y a aucun risque, sauf celui d’être étonné! Aucun enjeu, rien à perdre, pas de conséquences, de jugement ou de notes à attendre…
Il faut lâcher prise, oublier ce que l’on sait, les règles, et créer sans arrières pensées ni préjugés.

Surtout, ne pas se soucier de ce que vont penser les autres. Ne pas penser « est-ce beau? », mais « est-ce que ça me plait? ». Ne pas demander l’avis de ceux qui vous entourent, c’est votre art, vos expériences, votre goût!
C’est un loisir, et l’essentiel, c’est de se faire plaisir.

J’avais résumé en un mot « OSEZ », j’en rajouterai un second : AMUSEZ-VOUS!
C’est la clé de cet été créatif!

J’espère que ces conseils vous aideront à progresser, à sauter le pas, à développer votre personnalité créative. Et j’attends vos photos à la rentrée, je les publierai ici!

A lire aussi :

19 réflexions sur « 5 conseils pour l’été #5 : Osez!! »

  1. merci Emma pour ces bons conseils. c
    C,estce que je conseille toujours à mes amies du club : OSEZ et AMUSEZ VOUS. Bonne journée à toutes.

  2. Je me suis battue pendant des années pour faire passer ce message dans le club que j’avais créé …. mais qu’il est difficile d’aller contre cette peur de se lancer, d’oser faire des assemblages de couleurs .. qui ne sont pas sur cette fameuse « roue » , de se laisser aller à ses propres goûts.., de créer son propre travail comme dans les jardins , mesdames , soyez plus « patchs à l’anglaises qu’à la française .. de la liberté , de la création et à bas les tabous !! Je viens de terminer, dans mon club, un round robin que j’avais lancé ….illustration de la difficulté de travailler sur qqch d’inédit, de faire plaisir à l’autre en se faisant avant tout plaisir !!Après une année de travail .. quel beau résultat .. malgré, malgré…Amitiés à toutes !

  3. moi je vis mon plaisir à 100% car je crée, je partage mon plaisir et je vends. J’ai commencé à 4 ans de tenir une aiguille, à 5 ans de crocheté et je ne me suis jamais posée la question de savoir si mon travail était beau ou bien . j’étais simplement fière d’avoir fait une création et depuis j’ai continué sans me poser de question. Comme dit Emma lachez-vous , exprimez-vous et le soleil restera en vous tous les jours même en ce moment. Se coucher avec le cœur plein de fierté de vos créations vous fera passer une nuit calme et paisible avec au réveil d’autres idées à créer. N’oubliez pas que la création passe par toutes les matières et par le partage avec toute la famille : concours en famille c’est géniale car tout le monde gagne et le gâteau est partagé par tous après un bon moment de détente. Christine

  4. Merci Emma pour ces précieux conseils, oser, se faire confiance, s’écouter sans écouter les autres, ça a l’air simple comme ça mais en fait c’est difficile … ou alors il faut fermer les facebook, internet et j’en passe, fermer sa porte d’atelier (ou de cuisine … ) et puis ouvrir son coeur et son imagination … Bel été créatif à tous.

  5. Bonjour

    Merci pour ces conseils. Pour créer , il faut effectivement oublier le regard des autres et ce qu’il en pense et se faire plaisir, plaisir , plaisir…. c’est tellement important aujourd’hui sinon la deprime nous guette!

    Bonne création et bonne journée à toutes et à tous

  6. oui c’est tout à fait ça, osez se lancer ! Ce qui me retient c’est bien sûr la crainte de gâcher le matériel, de rater ce que j’aurais voulu faire. Le peu de temps imparti aux loisirs est responsable aussi de cette crainte. Toutefois grâce aux rares journées où j’ai du temps pour créer c’est à chaque fois un vrai moment de plaisir, qui ressource et épanoui c’est certain.

    1. Rachel,
      faire des expérimentations en petit format limite les risque de « gâcher », et prends moins de temps aussi!
      et bien sûr, ce sont toujours des moments très épanouissants…
      ça met du soleil dans la vie!

  7. qd on iame ce qu’on fait, c’est déjà un grand pas ! la suite vient d’elle m^me ! de mon côté, mon cerveau cogite à longueur de temps, je dessine, gribouille, fais des essais plus ou moins réussi, mais qui au final plaisent qd m^m! alors, oui, avoir confiance en soi, ça se soigne !
    et ça fait un bien fou !
    bises et bonnes vacances créatrices à toutes (et tous!!)

    marina

  8. « OSER » c’est exactement le mot qu’il faut dire – encore faut-il vouloir « OSER ».
    Merci EMMA pour tous vos conseils qui ne sont peut-être pas tous suivis mais le sont en grande partie et c’est l’essentiel.
    A bientôt.
    Christiane.

  9. oui c’est vrai il faut oser, merci pour ces conseils qui sont bien utiles.
    Oui moi aussi j’aime bien que les autres disent oh c’est beau j’aime bien mais d’abord si ça me plait « à moi » c’est le principal!!
    Je penserai à vous quand je n’oserai pas me lancer à créer!!
    Merci je vous embrasse bonne soirée

  10. Bonsoir, je viens de m’abonner a ton blog. Merci pour ces bons conseils que je suis aussi depuis pas mal de temps.
    Je fais mes ouvrages surtout à mon idée, quand aux couleurs les mélanges donnent parfois de beaux résultats.
    Biz

  11. Oui, oser, oser, oser… depasser ses propres limites ( donc les connaitre!). Je me lance dans l’art textile et regarde attentivement des oeuvres textiles. Puiser des idees ici et là… pour les transformer, les detourner, penser à utiliser du materiel inhabituel ( pour moi,) , a utliser de manière inhabituelle ce que je connais ( tordre, bruler, plier, decouper, dechirer….). Parfois, je pense à un verbe et essaie de voir si je peux l’utiliser dans /avec mes tissus, fils très divers, dentelles, objets farfelus a accrocher sur un panneau textile…
    Je m’amuse et me fais plaisir: la petite fille que j’ai été me guide et se rejouit de mes trouvailles. Que c’est bon….bon été a toutes et tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *